COVID-19 – Informations concernant les affaires vétérinaires

Quelques informations sur les mesures découlant de la situation extraordinaire déclarée par le Conseil Fédéral en date du 16 mars 2020. Celles-ci sont susceptibles d'être modifiées à tout moment.
Coronavirus – informations concernant les affaires vétérinaires
Coronavirus – informations concernant les affaires vétérinaires

Les guichets du SCAV

La réception du SCAV est exceptionnellement fermée jusqu'au 19 avril 2020 inclus, sous réserve d'une éventuelle prolongation.

Seuls les prestations et services impératifs de l'administration cantonale, notamment la lutte contre les épizooties, sont maintenues.

Nous vous remercions d'adresser toutes vos demandes par téléphone, courrier postal ou courrier électronique à l'adresse scav@etat.ge.ch

Nous ne pouvons vous recevoir qu'en cas de nécessité avérée et uniquement sur rendez-vous.

Transmission du coronavirus par les animaux

Actuellement, les animaux domestiques et les autres animaux jouent un rôle très faible dans l'infection par le coronavirus. Si des animaux domestiques sont détenus au domicile d'une personne ayant la maladie COVID-19, il est nécessaire respecter les mesures de précaution supplémentaires édictées par l'Office fédéral de la santé. Dans les autres cas, les règles d'hygiène normales pour le contact avec les animaux s'appliquent.

Plus d'information sur le site de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires.

Cabinets vétérinaires

Les cabinets et cliniques vétérinaires restent ouverts, tout en limitant leurs prestations aux soins de base de même qu'aux traitements absolument nécessaires. Le service d'urgence est maintenu.

Si la majorité des détenteurs d’animaux sont compréhensifs et reconnaissants, les vétérinaires n’en demeurent pas moins particulièrement exposés par leurs contacts avec les propriétaires d’animaux et lors du traitement d’urgences, où ils doivent parfois faire face à des situations difficiles sur le plan de leur propre sécurité sanitaire.

Dans tous les cas, contactez votre vétérinaire traitant avant de vous rendre sur place et respectez scrupuleusement les mesures mises en place par le cabinet.

Garde d'animaux

Si la situation COVID-19 devait davantage se dégrader, les animaux pourraient alors devenir des victimes collatérales de la crise sanitaire.

Nous invitons chaque détenteur à anticiper une hospitalisation ou un confinement total pour faire garder son animal (proche, collègue, voisinage). 

Nous comptons sur la solidarité des uns et des autres afin d'éviter que les refuges se retrouvent débordés par les abandons.

Lors de visite pour la garde d'un animal, il est important de respecter les règles d'hygiène de base et les mesures de précaution supplémentaires édictées par l'OFSP, notamment se laver les mains après avoir touché l'animal même si ce dernier n'est pas directement concerné par le covid-19.

Ecoles d'équitation et pensions pour chevaux

Les écoles d’équitation entrent dans les catégories des établissements publics qui doivent être fermés au public (établissements de loisirs) et des manifestations interdites. Les cours d'équitation, même individuels, sont par conséquent interdits.

Les pensions pour chevaux ne sont accessibles qu’aux personnes qui y ont un cheval ou qui y travaillent.  Les chevaux doivent pouvoir bouger conformément à la législation sur la protection des animaux. C’est pourquoi les détenteurs des animaux ont accès à l’écurie. Il faut cependant prendre des mesures organisationnelles qui permettent de respecter les recommandations de l’OFSP (garder ses distances, éviter les rassemblements).

Sortir avec des animaux

Les promenades des animaux à l'extérieur du lieu de détention sont autorisées à condition que le détenteur ne soit pas lui-même confiné. Les espaces de liberté pour chiens sont ouverts mais sont limités à un nombre de 5 personnes. Dans ce cadre, il y a lieu de respecter les mesures de précaution supplémentaires édictées par l'OFSP.

Les chiens dont les détenteurs sont en quarantaine doivent être sortis tenus en laisse et seulement pour faire leurs besoins. Il faut alors éviter autant que possible le contact avec d’autres personnes et d’autres animaux.

Cours d'éducation pour les chiens

Les activités de cours d'éducation sont considérées comme activités annexes et sont par conséquent suspendues jusqu'au 19 avril conformément aux directives du Conseil Fédéral.

Cela vaut également pour les cours donnés en plein-air ainsi que ceux ordonnés par le service. Un délai supplémentaire sera accordé aux détenteurs concernés pour rattraper ceux-ci, les autres mesures des décisions officielles du service restant de mise.

Acquisition de la marque de contrôle pour les chiens

Le délai fixé par la législation pour l'acquisition de la marque de contrôle est fixé au 1er avril.

Au vu de la situation extraordinaire déclaré par le Conseil fédéral, aucune poursuite ne sera engagée par le service pour les détenteurs n'ayant pas acquis la marque de contrôle avant le 30 juin 2020.

Animaux de rente

Les marchés de bétail sont interdits selon les directives de l'ordonnance du Conseil fédéral. Plus d'informations sont disponibles sur le site de l'Office fédéral de l'agriculture.

En raison de la situation actuelle, les systèmes de la Confédération sont fortement sollicités. Des ralentissements ou même de brèves interruptions peuvent se produire lors de l’accès à la banque de données sur le trafic des animaux BDTA. Vous trouverez des informations complémentaires sur www.identitas.ch.

 

Voir aussi

FAQ (OSAV)

Infos COVID-19 à Genève

Partagez cette page