Chômage - priorité des places vacantes aux demandeurs d'emploi : extention aux entités subventionnées effective dès cet automne

Les efforts déployés par le Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé (DEAS) ces derniers mois, afin de donner à l'Office cantonal de l'emploi (OCE) des moyens efficaces pour soutenir les demandeurs d'emploi, doivent se poursuivre. Le projet-pilote d'offres d'emploi en ligne, mises à disposition d'un panel de 1'200 personnes au chômage, a rencontré un vif intérêt auprès des assurés concernés.
Priorité des places vacantes aux demandeurs d'emploi : extention aux entités subventionnées effective dès cet automne
Priorité des places vacantes aux demandeurs d'emploi : extention aux entités subventionnées effective dès cet automne

Les résultats obtenus doivent encore être analysés avant la décision d'un développement à l'ensemble des demandeurs d'emploi du canton. Parallèlement, le contrôle de l'application pratique de la directive transversale accordant à ces derniers une priorité d'accès aux places vacantes au sein de l'Etat et des régies publiques a été améliorée. Son extension aux entités subventionnées sera effective dès cet automne.

Baisse du taux de chômage à Genève en juin 2014

Avec 12'741 personnes au chômage fin juin (y compris les chômeurs en fin de droit), soit une baisse de 52 chômeurs en un mois (-0,4%), le taux de chômage à Genève s'établit à 5,4% (-0.1 point). Au plan national, le nombre de chômeurs connaît une baisse plus marquée (-2,8%), le taux de chômage s'établissant ainsi à 2,9% (-0.1 point).

Statistiques détaillées du chômage à Genève en juin 2014

En comparaison annuelle (juin 2013 – juin 2014), l'effectif des chômeurs augmente de 0,4% à Genève (augmentation de 0,1% au plan suisse), et celui des demandeurs d'emploi baisse de 0,5% (augmentation de 0,5% au plan suisse).

L’évolution en fonction du sexe, de la nationalité, de l’âge et de la durée d’inscription

Durant le mois de juin le nombre de chômeurs de sexe masculin a baissé de 1,5% et celui des chômeurs de sexe féminin a augmenté de 0,8%. Selon la nationalité, la variation enregistrée est de +0,3% pour les Suisses et de -1,1% pour les étrangers. Quant à l'évolution selon les groupes d'âge, le nombre de jeunes de moins de 25 ans a augmenté de 2,4%, celui des 25 à 49 ans a baissé de 0,6% et celui des 50 ans et plus de 0,9%. Le nombre de chômeurs de longue durée (inscrits depuis plus d'un an), dont la part correspond actuellement à 22,0% du total, baisse de 0,9% en juin. La durée moyenne du chômage s'établit à 244 jours, alors qu'elle était de 243 jours le mois précédent (moyenne basée sur une semaine de 7 jours); elle était de 241 jours une année auparavant (juin 2013).

L’évolution en fonction des secteurs d’activité

En comparaison annuelle (juin 2013 – juin 2014), on enregistre les plus fortes baisses dans l'enseignement (-47 chômeurs) et le secteur bancaire (-78 chômeurs). Les plus fortes hausses sont enregistrées dans l'immobilier (+21 chômeurs), la santé et l'action sociale (+69 chômeurs) et l'hôtellerie et la restauration (+95 chômeurs).

Inscriptions et sorties

En juin 2014, 1'376 demandeurs d’emploi ont été inscrits. Durant la même période, 1'456 désinscriptions ont été enregistrées.

 

Contact médias

M. Mauro Poggia, conseiller d'Etat, par l'intermédiaire de M. Laurent Paoliello, DEAS
079 935 86 75

 

Taux basé sur la population active selon le relevé structurel de la population 2010

Sont considérées comme demandeurs d’emploi toutes les personnes inscrites déclarées comme étant à la recherche d’un emploi, c’est-à-dire les chômeurs et les demandeurs d’emploi non-chômeurs. Les chômeurs sont
des personnes à la recherche d’un emploi et disponibles immédiatement, y compris les chômeurs en fin de droit. La catégorie des non-chômeurs comprend les personnes en gain intermédiaire ou en formation, occupées à plein temps ou à temps partiel, celles qui ne peuvent être placées dans un délai de 30 jours pour cause de maladie, maternité, accident ou service militaire.

Partagez cette page