Bilan 2019 de la Police routière : accidents et taux d'infractions radar en baisse

Type de publication:
Date de publication:
15 mai 2020
Publié dans:
La Police routière (Polrout) a publié son bilan 2019. Deux tendances continuent de se révéler réjouissantes : une diminution des accidents de 7.17 % ainsi qu'une baisse des infractions liées aux contrôles radar.
Un policier de la police routière sur la route

 

Tout au long de l'année, la Police routière mène un intense travail de terrain dans différents domaines (traitement des accidents, prévention, enquêtes, répression) afin de fluidifier le trafic et d'assurer la sécurité des usager-ère-s.

 

En 2019, plus de 66 millions de véhicules ont été contrôlés à l'aide de radars fixes, semi-stationnaires ou mobiles, soit 0,8 % de plus qu'en 2018. En revanche, les usager-ère-s contrôlé-e-s se sont montré-e-s plus discipliné-e-s puisque le nombre d'infractions relevées diminue de 16,3 %.

 

Des contrôles de circulation ont aussi été effectués dans le cadre des 225 campagnes de sécurité routière. La Polrout continue bien entendu de cibler la conduite en état d'ébriété et/ou sous l'emprise de stupéfiants. Elle attache également une attention toute particulière à la circulation aux abords des écoles, à la sécurité des deux-roues ou encore au contrôle des poids lourds et des taxis et véhicules de transports avec chauffeurs.

 

Depuis quatre ans, le canton connaît un recul du nombre d'accidents sur ses routes. Ceux-ci diminuent de 7.17 % entre 2018 et 2019 et de 19% entre 2015 et 2019. En 2019, la Polrout dénombre 1'108 accidents avec blessé-e-s et 9 accidents mortels. Les causes principales restent l'inattention et la distraction (21.19 %), la conduite (19.85 %), l'état du conducteur (15.55 %) et le non-respect de la priorité (12.70 %).

 

Suite à l'entrée en vigueur de la modernisation des équipements de contrôle automatique du trafic, la Police routière a pu adapter son matériel. De nouveaux radars ont être acquis, dont un radar semi-stationnaire qui permet notamment de faire de la prévention aux abords des chantiers routiers. Depuis la mise en service du scanner 3D, le Groupe audiovisuel accident (GAVA), la "police scientifique de la route", peut reconstituer les scènes d'accidents et les traiter en réalité virtuelle.

 

Concernant les perspectives 2020, la Police routière va axer ses efforts sur les objectifs de sécurité routière, de prévention et de sécurité de la mobilité. Elle orientera ses actions à l'encontre des comportements à risque, l'inattention et l'état du conducteur. Les actions de prévention et de protection des piétons et des deux-roues seront maintenues. Des actions de fluidification du trafic seront mises en place en collaboration avec l'Office cantonal des transports (OCT).

 

Le rapport annuel 2019 de la Polrout est consultable en ligne.

 

Pour tout complément d'information :

Capitaine Jean-Philippe BRANDT, officier Communication, +41 79 941 54 59

Partagez cette page