Attention au phishing

Des escrocs contactent les entreprises genevoises en usurpant l'identité de l'administration fiscale. Ne donnez pas suite!
Attention au phishing
Attention au phishing

Certaines entreprises reçoivent des appels téléphoniques ou des courriers électroniques accompagnés de formulaires (Déclaration initiale de recensement de vos locaux d'entreprises ou Déclaration pour l’impôt sur les bénéfices et gains immobiliers IBGI) leur demandant de renvoyer par e-mail leur «dernière facture de loyer».

Dans le cas d'appels téléphoniques, les interlocuteurs se font passer pour des collaborateurs de l'administration fiscale. Dans le cas des e-mails, l’écusson officiel de l’État de Genève qui figure en en-tête du message et du formulaire, ainsi que la formulation de l'adresse électronique de l'expéditeur, sont des éléments destinés à tromper le destinataire.

La démarche en question n’émane en aucune manière des services de l'administration fiscale. La nature des informations demandées et la méthode employée indiquent qu'il s'agit d'une tentative de phishing (hameçonnage) à l'encontre des entreprises destinataires. L’analyse de cette tentative est en cours, en vue de bloquer son extension et d’identifier son origine.

Les cas de « phishing » via la messagerie électronique qui ont été portés à notre connaissance ne présentent pas de risque direct pour les destinataires. Ils ne contiennent pas de virus et ne permettent d’aucune manière à l’usurpateur d’accéder à des données de l’entreprise. Il s’agit a priori d’une tentative de récolte d'information en vue de l’envoi de demandes ultérieures, comme par exemple de fausses factures usurpant l'identité d'un créancier officiel et munies de faux bulletins de versement.

Il ne faut donc en aucun cas donner suite à ce message.

Partagez cette page