L'art oratoire, c'est aussi un travail d'équipe !

La finale de "La parole est une voie" s'est déroulée mardi 18 juin dans l'aula bondée de l'école de commerce Raymond-Uldry. Douze équipes composées d'élèves du cycle d'orientation se sont affrontées oralement sur le thème: "Faut-il interdire internet et les réseaux sociaux aux moins de 18 ans ?" Une formidable expérience pour ces élèves de 11e année de la section Communication et technologie.
équipe du CO Foron

Le jury, composé notamment de la conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta et de l'avocat Nicolas Gurtner, a désigné le duo du CO du Foron comme l'équipe la plus éloquente. Au-delà des performances individuelles, les enseignant-e-s présents dans la salle relevaient que ce "concours" avait donné l'occasion à l'ensemble des élèves de leur classe de travailler l'art de s'exprimer en public et les techniques oratoires.

Car la finale du 18 juin n'est que l'aboutissement d'un projet qui s'est étalé sur plusieurs mois. Fruit d'un partenariat entre le DIP et l'Ordre des avocats, "La parole est une voie" s'est caractérisée par l'intervention d'avocats dans douze classes de la section Communication et technologie, en collaboration avec leur enseignante-e-s. "L'art oratoire est une clé d'émancipation", relève Nicolas Gurtner, premier Secrétaire du Jeune Barreau et porteur du projet. Avec les avocats, les élèves ont appris que bien s'exprimer en public, cela nécessite de structurer son discours, préparer des arguments, trouver des exemples, introduire le sujet, adopter une posture, rythmer ses phrases, utiliser des figures de style, etc.

une eleves laureate, Isabelle Vuillemin et Anne Emery-Torracinta

(la lauréate du prix individuel, félicitée par Isabelle Vuillemin et Anne Emery-Torracinta)

Ce travail en classe a été prolongé avec les enseignant-e-s de manière interdisciplinaire en vue des demi-finales, puis de la finale. Tous les élèves ont débattu sur différents sujets. Les deux ou trois élèves les plus à l'aise ont alors été désignés pour représenter leur établissement. "Mais même pour la finale, l'ensemble des élèves a contribué à l'élaboration et au développement des arguments. C'est un travail d'équipe !", insiste une enseignante.

Un coup de chapeau spécial doit quand même être donné aux élèves qui ont osé confronter leurs arguments, lors de la finale, devant deux cents de leurs camarades et enseignant-e-s. "Le risque que vous avez pris et la confiance que vous gagnée vous serviront toute votre vie", a souligné l'un des avocats. Et d'inviter tou-te-s les élèves à "se jeter à l'eau" une prochaine fois.

Quant à la conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta, elle a conclu en déclarant: "Ce projet est un bel exemple de l'école qui s'ouvre à la collaboration avec des partenaires externes pour développer les compétences des élève. Des compétences qui  renforcent leur confiance et qui leur seront utiles dans leur vie de citoyen-ne-s."


les membres du jury

(Le jury: Nicolas Gurtner, Lionel Halpérin, Isabelle Vuillemin, Anne Emery-Torracinta et Caroline Bydzovsky © Photo: Patou Uhlmann)

Palmarès
  1. CO Foron
  2. CO Vuillonnex
  3. CO Montbrillant et ex aequo CO Cayla

Le jury a par ailleurs décidé de décerner un prix individuel à une élève de l'équipe du CO Drize.

Composition du jury:
  • Anne Emery-Torracinta, conseillère d'Etat chargée du DIP
  • Isabelle Vuillemin, directrice du service enseignement et évaluation (DGEO)
  • Caroline Bydzovsky, secrétaire générale de l'Ordre des avocats de Genève
  • Lionel Halpérin, bâtonnier de l'Ordre des avocats de Genève
  • Nicolas Gurtner, premier secrétaire du Jeune Barreau de l'Ordre des avocats de Genève

En savoir plus
Visionner l'émission de la RTS sur la préparation du concours avec le coaching des avocats en classe: Des cours d'éloquence dans une douzaine de cycles d'orientation à Genève

Auditoire de l'ecole de commerce Raymond Uldry

(La finale s'est déroulée devant l'ensemble des élèves et des enseignant-e-s ayant participé au projet)

Partagez cette page