Agriculture - Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme est à l'honneur

Type de publication:
Date de publication:
21 juin 2016
Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a été honoré ce jour lors de la cérémonie des effeuilles de la Vigne des Nations. Cette consécration symbolique s'est déroulée au Signal de Bernex en présence de M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA), Mme Marijke Wijnroks, cheffe de cabinet du Fonds mondial, et M. Cyril Huguenin, maire de Bernex. L’Etat de Genève dédie chaque année la « Vigne des Nations » à une organisation internationale dont les activités contribuent à renforcer la vocation internationale de Genève.
Vigne nations

« Nous sommes honorés de cette distinction et extrêmement reconnaissants du soutien des autorités suisses au Fonds mondial et à sa mission de mettre fin aux épidémies de sida, tuberculose et paludisme », a souligné Mme Marijke Wijnroks lors de la cérémonie des effeuilles.

Par cette cérémonie symbolique, la République et canton de Genève souhaite marquer sa reconnaissance au Fonds mondial pour son engagement en faveur de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ainsi qu’au renforcement des systèmes de santé à travers le monde et son attachement à la Genève internationale. Cette dédicace prend une signification particulière puisqu’elle intervient quelques jours après la pose de la première pierre du « Campus santé » au Grand-Saconnex, qui abritera les nouveaux locaux du Fonds mondial ainsi que plusieurs organisations partenaires actives dans le secteur de la santé.

«Le Fonds mondial fait partie intégrante de la Genève internationale et nous sommes fiers qu’ils aient choisi notre canton pour pérenniser leurs activités», a expliqué M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture.

Depuis la célébration du 50e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies en 1995, le Conseil d'Etat a décidé de dédier, chaque année, un des parchets de son domaine viticole à la Genève internationale, en le baptisant La Vigne des Nations. La tradition d’honorer une organisation internationale de manière symbolique en lui offrant la cuvée issue de cette vigne est aussi l'occasion de rappeler que Genève est une terre agricole fertile, qui aime tisser des liens entre sa ville et sa campagne.

Pour tout complément d'information :

  • M. Alexandre de Montmollin, directeur du service de l'agronomie, DETA, tél. 022 388 71 33.

Partagez cette page