Recyclage des mâchefers, résidus de nos déchets

Deux personnages qui jettent un sac poubelle dans un container.
Deux personnages qui jettent un sac poubelle dans un container.
Comment valoriser ces résidus et que faire des reliquats ?

Les résidus issus de l’incinération de nos déchets, c’est-à-dire toutes les matières qui n’ont pas pu brûler, sont appelés les mâchefers. Ces résidus représentent un peu moins de 20% des déchets incinérés.

Différentes techniques permettent aujourd’hui d’extraire une bonne partie des métaux nobles, ferreux, non ferreux et lourds des mâchefers, ceci afin de les recycler.

De récents travaux ont aussi démontré qu’il est possible de valoriser une part plus large des mâchefers. Les essais industriels réalisés ont ainsi pu transformer les résidus non métalliques en un sable largement épuré, essentiellement composé de minéraux et de restes de cendres. La valorisation du sable nécessite cependant une modification de la législation fédérale. Des discussions portées par l'Etat de Genève sont actuellement en cours avec l’Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Au final, 75 % des mâchefers pourraient être valorisables. Il reste toutefois une part d'environ 25% des mâchefers qui ne peut pas être valorisée. Ces reliquats, doivent dès lors être stockés tout en ménageant l’environnement et le paysage.