Le harcèlement sexuel

Type de publication:
Date de publication:
25 mai 2018
Publié dans:
Définition du harcèlement sexuel

Ce terme recouvre tout comportement importun (gênant) de caractère sexuel ou tout autre comportement fondé sur l'appartenance sexuelle qui porte atteinte à la dignité du collaborateur ou de la collaboratrice.

Il s'agit de paroles, d'actes ou de gestes à connotation sexuelle ou sexiste, non désirés provoquant l'inconfort et la crainte, menaçant ainsi le bien-être de la personne et qui peuvent mettre en péril son emploi et/ou créer un climat de travail hostile. En général, ces conduites sont répétées, cependant, un acte isolé peut suffire.

Le harcèlement sexuel au travail peut se manifester sous la forme de pression, de menace ou de promesse d'avantages sur une personne en vue d'obtenir d'elle des faveurs de nature sexuelle (harcèlement chantage).

Les attouchements, les propos obscènes, la présentation de matériel pornographique sont des actes qui entrent classiquement dans la définition du harcèlement sexuel mais aussi les remarques sexistes, les commentaires grossiers ou embarrassants, les plaisanteries déplacées (harcèlement climat de travail). Le harcèlement sexuel au travail inclut les actes abusifs commis par un supérieur ou un-e collègue en dehors du lieu de travail (trajets, soirées, etc.)

Les comportements non désirés à caractère sexuel ou sexiste sont à prendre au sérieux dès leurs premières manifestations et l'intention de l'auteur n'est pas déterminante dans la définition du harcèlement sexuel. La personne qui raconte sans cesse des blagues sexistes ou qui déshabille ostensiblement des collègues du regard peut se situer dans le registre du harcèlement sexuel, qu'elle ait ou non eu la volonté ou la conscience d'importuner sexuellement les collègues qui y sont confrontés.

Partagez cette page