L'écosystème genevois de la philanthropie révèle ses richesses grâce à une carte interactive

Le canton de Genève, avec l’appui de Stiftung Schweiz, publie la première cartographie numérique des acteurs de la philanthropie présents sur le territoire genevois. A ce jour, plus de 1200 entités à vocation altruiste sont répertoriées. Il est prévu de compléter cet inventaire en y ajoutant les acteurs issus des milieux associatifs.

Malgré un ralentissement du développement du secteur en 2018 dans plusieurs cantons, Genève poursuit sa progression positive avec une croissance à deux chiffres du nombre de fondations, preuve que l'’engagement pour le bien commun connaît une vitalité particulière dans notre canton. Pour mettre en lumière cette dynamique, l'Etat a créé une carte interactive du tissu philanthropique genevois, disponible sur le site de l’Etat.

Cette première cartographie numérique a pour vocation d’identifier les acteurs de la philanthropie, de contribuer à une plus grande transparence de ce secteur et de valoriser sa densité exceptionnelle. Elle a également pour objectif d’illustrer la diversité des compétences professionnelles qui s’y exercent, tout en améliorant la connaissance du public à l’égard de cet important réseau d’activités.

À ce stade, plus de 1200 fondations philanthropiques ont été identifiés, réparties entre  fondations donatrices, fondations opérationnelles ou fondations mixtes. En un coup d’œil, il est possible d'appréhender l’ensemble de cet écosystème, y compris les détails concernant le périmètre géographique et le domaine d'activité dans lequel chaque partie prenante évolue. «Cette cartographie permet de visualiser en quelques clics les acteurs philanthropiques qui deviennent ainsi plus accessibles. C’est une manière instantanée et ludique de montrer le dynamisme du secteur», souligne Mme Claudia Genier, directrice adjointe de SwissFoundations.

L'intérêt commun, vecteur de rayonnement international

L’inventaire, qui vient compléter le catalogue de cartes interactives existant de la direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation (DG DERI), a été réalisé en partenariat avec Stiftung Schweiz (FondationSuisse.ch), une plateforme en ligne qui recense l’ensemble des fondations présentes en Suisse. Le résultat met en évidence la richesse et la complémentarité de l’écosystème genevois de la philanthropie, aux côtés notamment de celui de la finance durable, des Initial Coin Offerings (ICOs), des organismes de soutien et des entreprises participantes au programme Best for Geneva.

«L’étendue exacte de ce tissu n’a jamais été répertoriée de manière exhaustive et explicite. Les données collectées démontrent l’importance et le potentiel réel de Genève dans ce domaine, tant au niveau local que sur un plan international», relève M. Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé du département du développement économique (DDE). Et d’ajouter: «La culture du don, liée à notre tradition protestante, est fortement ancrée dans notre canton. "L’Esprit de Genève" nous impose d'être particulièrement attentifs à l'importance d'offrir des conditions-cadres attractives pour les fondations.»

Depuis plusieurs années, Genève intensifie ses initiatives favorisant l’implantation de fondations d’utilité publique. L'Etat s'efforce de stimuler son écosystème de la philanthropie, véritable enjeu pour l'image du canton et son rayonnement, mais aussi pour le développement de son tissu économique et celui de territoires étrangers, ou encore pour la défense de causes d'intérêt général.

Une base de données participative, que chacun peut compléter librement

Certaines institutions actives dans le secteur de la philanthropie manquent peut-être à l’appel. Dans d’autres cas, l’information récoltée pour celles déjà répertoriées est en cours de validation. Grâce à un formulaire ad hoc accessible depuis la page en ligne de la cartographie elle-même, chaque acteur de la philanthropie à Genève peut compléter ou mettre à jour ses propres informations.

 

LE SECTEUR DE LA PHILANTHROPIE EN QUELQUES CHIFFRES

  • 1208 fondations d’utilité publique présentes à Genève, tous secteurs confondus.
  • Au niveau Suisse: 13'169 fondations d'utilité publique recensées.
  • Estimation de la fortune des fondations, gérée depuis le territoire helvétique: près de 100 milliards de francs (aucune donnée précise n'existe).
  • Estimation des dons annuels effectués par les fondations implantées en Suisse: env. 1,8 milliard de francs.
  • Première place de Suisse en termes de création de nouvelles fondations. A cet égard, Genève est le canton le plus actif du pays.
  • Densité significative du réseau philanthropique genevois, par rapport à la population locale (2018): 24,4 fondations/10'000 hab.
  • En termes de densité, la Suisse occupe la première place au niveau international et compte six fois plus de fondations par habitant que les USA ou l'Allemagne.
  • Genève abrite les deux plus grand récipiendaires mondiaux de dons privés: L’Alliance du vaccin (GAVI) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mais aussi le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Médecins sans frontières (MSF), etc.

 

Pour tout complément d'information:
M. Pierre Maudet, conseiller d'Etat, en contactant M. Dejan Nikolic, direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation, DDE, T. 022 327 92 72 ou 079 416 84 10.