Convention d'objectifs entre la République et canton de Genève et l'Aéroport international de Genève

Type de publication:
Date de publication:
29 mai 2019

Détail

Convention d'objectifs entre la République et canton de Genève et l'Aéroport international de Genève (AIG), cf point presse du Conseil d'Etat du 29 mai 2019.

La nouvelle convention d'objectifs entre la République et canton de Genève et l'AIG fixe les jalons essentiels du développement et de l'exploitation maîtrisés de la plateforme aéroportuaire. Base légale: organisation des institutions de droit public (LOIDP), 22 septembre 2017 (A 2 24), article 7, pour la période 2019-2024.

Parmi les points clés de la convention, l’approche environnementale doit être résolument maîtrisée et la collaboration avec les communes riveraines et les associations de riverains doit être renforcée dans une approche régionale. Le partenariat va aussi reposer sur la création d'une instance spécifique concernant la façade sud de l’AIG, composée de membres de l'Etat, de l'AIG et des communes riveraines, pour coordonner les thématiques en lien avec la mobilité, l'urbanisation, les interfaces de l'aéroport et le développement économique.

La convention d’objectifs traite de manière détaillée du volet de l’accessibilité terrestre, vu que l'AIG est actuellement au cœur d'un vaste chantier d'infrastructures destinées à garantir une mobilité optimale pour le public. La gare de Cointrin, qui sera directement reliée au Léman Express, renforce ainsi son rôle de pierre angulaire pour les différents développements urbanistiques dans le secteur. Outre la qualité de l'air, les conditions de travail ou la passation de marchés public, la nouvelle convention traite de la thématique du bruit, concrétisant la volonté du Conseil d’Etat et des instances dirigeantes de l’AIG de juguler les nuisances par une stabilisation, puis une réduction. Plusieurs mesures sont décidées (ex. interdiction des décollages après 22h à l’exception de trois vols intercontinentaux par des avions nouvelle génération; favorisation des avions présentant les meilleures performances acoustiques).