Devenir assistant.e de sécurité publique non-armé.e

6. Calendrier des processus de recrutement

Aucun calendrier ne peut être mis en ligne actuellement. 

 

Décision d’admission

A l’issue de l’ensemble des épreuves de recrutement, la décision d’admission revient à une commission d’examen composée d’expert·e·s présent·e·s durant la session d’évaluation. Cette commission décide si vous remplissez ou non les conditions d’inscription. Elle est dirigée par le responsable de la formation.

Les conditions d’admission découlent de la loi générale relative au personnel de l’administration cantonale et des établissements médicaux (B 5 05 LPAC), de la loi sur la police (F 1 05 LPol).

 

Vous serez exclu·e du concours d’admission par la commission d’expert·e·s si:

  • Vous ne vous présentez pas aux différentes étapes
  • Vous utilisez des moyens auxiliaires non autorisés
  • Vous trompez les expert·e·s
  • Vous ne respectez pas les horaires de convocation
  • Vous n’adoptez pas un comportement adéquat

Le nombre d'assistant·e·s de sécurité publique non-armé·e·s n’est pas prédéterminé. Il est fixé par l'employeur, soit le Département en charge de la police cantonale de Genève.

 

En cas d’échec

Si vous ne validez pas l’une ou l’autre étape du concours d’admission, vous pouvez vous représenter ultérieurement, pour autant que vous remplissiez toujours les conditions d’inscription.

La direction du CFPS ne donne aucune information sur l’enquête de moralité, pour des raisons de confidentialité des dossiers de police et de secret de fonction.

Au-delà de trois échecs, vous devrez attendre trois ans avant de pouvoir renouveler votre candidature.

Dernière modification
14 juillet 2021
Cette page vous a-t-elle aidé ?