Devenir assistante ou assistant de sécurité publique armé

7. Carrière

Les assistantes et assistants de sécurité armés peuvent être affectés soit à la police soit à la brigade de sécurité et des audiences de l'Office cantonal de la détention.

Les assistantes et assistants de sécurité armés sont actifs sur trois fronts :

La protection des sites diplomatiques et de l'aéroport

Sa mission principale consiste à veiller au bon déroulement des activités diplomatiques et aéroportuaires. L'Unité diplomatique et aéroportuaire supervise de telles missions, mais leur cadre est défini par l’ensemble des dispositions légales fédérales et cantonales.

 

La surveillance des détenues et détenus

Les assistantes et assistants de sécurité armés peuvent être amenés à :

  • Convoyer les personnes privées de liberté entre les sites de détention et les différentes instances ou entités partenaires (HUG par exemple);
  • Surveiller les personnes privées de liberté lors des audiences et dans le milieu hospitalier ;
  • Gérer les lieux de privation de liberté de la police ou du pouvoir judiciaire, dits « violons » ;
  • Assurer la sécurité des audiences de la justice.

 

Le refoulement des personnes interdites de séjour sur le territoire genevois

  • Collaborer avec la police des étrangers, conformément aux législations cantonale et fédérale en la matière ;
  • Accomplir de manière indépendante l’intégralité des tâches judiciaires et administratives liées à leur fonction. Si nécessaire, les assistantes et assistants de sécurité armés peuvent faire usage de la contrainte, comme le prévoient la Loi sur les étrangers, la Loi sur l’asile et la Loi sur l’usage de la contrainte ;
  • Assumer toutes les tâches en lien avec les refoulements, les extraditions et les réadmissions, sous la conduite de la hiérarchie policière.

Les avantages

Membre du personnel de l'administration publique

L'administration publique est porteuse de certaines valeurs fondamentales que sont le respect, l’intégrité, l’impartialité et la disponibilité. L’égalité entre hommes et femmes y est garantie.

Les membres du personnel de l'administration publique profitent de prestations sociales de qualité, peuvent développer leurs compétences grâce à une offre variée en termes de formations continues et bénéficient de nombreuses possibilités d’évolution au cours de leur carrière.

Traitement salarial

Dès leur premier jour de formation, l'aspirante et l'aspirant de police sont rémunérés. Les policières et les policiers perçoivent une indemnité pour risques inhérents à la fonction s'élevant à 15 % du traitement de base (sans annuité) et ce, dès l'obtention du brevet fédéral de police.

Horaires et vacances

Les assistantes et assistants de sécurité publique armés, selon les affectations, travaillent en horaire irrégulier. Les tournus peuvent varier. Ils ont droit à 25 jours de vacances par an.

 

Nous contacter

Centre de formation de la police et des métiers de la sécurité (CFPS)
Rue de la Fontenette 18
1227 Carouge

Recrutement

Du lundi au vendredi
10:00-17:00
T. 
+41 22 427 67 00
E-mail 

 

Dernière mise à jour
21 février 2024

Cette page vous a-t-elle aidé ?