Innovation, collaboration au 10e symposium national eGovernment

Date de publication:
30 novembre 2016
Le 10e symposium national eGovernment a eu lieu mercredi à Berne. Plusieurs personnalités de la classe politique, de la recherche et du secteur privé ont pris la parole pour illustrer l'innovation et la tendance numérique dans laquelle nous évoluons.
Plaquette de l'invitation au 10e symposium national eGovernment

Parmi les exposés, nous citerons ceux des Madame Brigitte Lutz de la ville de Vienne pour le projet "Die Digitale Agenda Wien", de Monsieur Jean-Luc Cochard pour opendata.swiss, du professeur Dirk Helbing de l'ETH de Zürich, de Madame Karin Vey du "Research lab" d'IBM et finalement de notre conseiller d'Etat Pierre Maudet au sujet de l'impact numérique sur la participation citoyenne.

La ville de Vienne avec "Die Digitale Agenda" a expérimenté une approche collaborative et participative dans le cadre de son programme "smart city" dans laquelle une plateforme technologique a été mise en place permettant aux citoyens de se prononcer sur des idées (services publics ou innovation) qu'eux-mêmes peuvent initier. La modération est assurée par une équipe de l'administration de la ville de Vienne. Cette démarche a également permis de vulgariser la complexité de la techonologie, de rendre plus accessible et simple l'IT (ou technologie de l'information) en embrassant le Credo "I like IT".

Des données publiques à la portée de tous

opendata.swiss est une plateforme lancée en février de cette année, dans laquelle les données publiques sont mises au profit du citoyen. L'accès à des jeux de données structurées et ouvertes est possible pour le particulier ou l'entreprise.

Dans son exposé, le professeur Helbing a rappelé l'évolution de ces dernières années dans le monde du numérique pour conclure avec la tendance vers laquelle notre société et l'économie devrait converger avec une importance toute particulière donnée à la co-création, l'ouverture des solutions, l'innovation et la créativité.

Madame Vey du "Research lab" d'IBM a rappelé l'importance de l'investissement financier contribuant à l'innovation, qui est notamment considérable dans la stratégie d'IBM et qui a permis la production de solutions telles que Watson. Madame Vey a terminé sa présentation en énumérant les compétences clés que devraient avoir les "leaders" en innovation: empathie et A.I. ("artistic intelligence" ou intelligence artistique).

Finalement, Pierre Maudet a conclu cette journée d'exposés en citant les 4 avantages de l'impact numérique qu'il a identifiés - l'interactivité, l'immédiateté, l'amplitude et l'analyse; sans pour autant minimiser les risques auxquels notre société doit également faire face - l'exclusion, la fraude, la protection de la sphère privée et la perte de maîtrise de la communication.

Pour en savoir plus, le programme complet est disponible sur le site du Symposium eGovernment à l'adresse suivante.

Construire ge.ch

Ce blog décrit au jour le jour la fabrication et l'amélioration de ge.ch. Il s'adresse à toutes celles et ceux qui contribuent au site, mais aussi aux  usagers et à toute personne intéressée. Il est rédigé par l'équipe en charge de ge.ch

Partagez cette page