Le Léman a atteint son niveau maximum depuis 1975

lac_372.69
lac_372.69
Comme pour la plupart des lacs suisses, les fortes précipitations du mois de juillet ont provoqué une augmentation inéluctable des niveaux du lac.
  • Suite aux précipitations très importantes tombées sur le bassin du Rhône à partir de mi-juin, et en particulier dans la période du 12 au 15 juillet, le niveau du Léman à Saint-Prex a atteint son maximum le samedi 17 juillet à 372.69 m.s.m. en moyenne sur 24h.

  • Depuis le début du mois de juillet, les apports au Léman ont dépassé sur une longue durée la capacité maximale d'évacuation de l'émissaire au barrage de Seujet, ce qui a provoqué une augmentation inéluctable des niveaux du lac.

  • Le Rhône à la Porte du Scex (Valais) a enregistré un débit de pointe décennal le 13 juillet.

  • Le niveau saisonnier haut du Léman, ainsi que les débits importants de l'Arve ont été des facteurs aggravants.

Quai inondé - Lundi 19 juillet 2021
Quai inondé - Lundi 19 juillet 2021

Quai inondé - Lundi 19 juillet 2021

La Figure ci-dessous extraite du site de l'OFEV (hydrodaten.admin.ch) montre le limnigramme du Léman enregistré à Saint-Prex entre le 12 juin et le 21 juillet 2021.

Niveau Leman OFEV
Niveau Leman OFEV

Comme la Figure ci-dessous le montre, cet événement représente le plus haut niveau du Léman enregistré depuis la mise en service du barrage du Seujet au milieu des années '90. Ce nouveau barrage a permis d'augmenter le débit pouvant être évacué et a amélioré considérablement la capacité de manœuvre des vannes. Il faut remonter à 1975 pour trouver un niveau plus élevé.

Par ailleurs, on peut noter que dans la période précédente des niveaux autour de 372,70 m.s.m. étaient relativement fréquents, alors que depuis la mise en service de l'aménagement du Seujet et jusqu'à cette année le niveau maximum n'avait pas dépassé 372,50 m.s.m.

Niveau max annuel Leman
Niveau max annuel Leman

Pendant ce dernier mois, l'Arve a aussi subi une succession de crues. Même si les débits maximums de l'Arve n'ont pas dépassé la crue bisannuelle, la conjonction avec les débits élevés du Rhône aurait pu produire des inondations dans le quartier de la Jonction à Genève. Cette situation a nécessité de réduire brièvement le débit du Rhône au Seujet.

Depuis le dimanche 18 juillet, les niveaux du Léman baissent, grâce à une capacité de l'émissaire qui dépasse les apports au Léman. Cette baisse est toutefois lente (2 à 3 cm par jour), car pour diminuer le niveau du Léman d'un centimètre par jour il faut que le débit évacué au Seujet dépasse les apports de 67 m3/s.

En l'absence de nouveaux événements hydrométéorologiques majeurs sur le bassin versant du Rhône, Le Léman devrait retrouver des niveaux normaux pour la saison au début du mois d’août.