Sécurité garantie pour «MonDossierMedical.ch»

En termes de sécurité informatique, toutes les mesures sont entreprises à Genève afin de garantir un niveau de sécurité maximal à « MonDossierMedical.ch », la plateforme genevoise pour le partage électronique d'informations médicales, déployée au niveau du canton depuis 2012.
    Sécurité garantie pour «MonDossierMedical.ch»
Sécurité garantie pour «MonDossierMedical.ch»

Suite à plusieurs articles parus récemment dans la presse, la direction générale de la santé (DGS), qui est en charge de « MonDossierMedical.ch », tient à préciser qu'au niveau de la sécurité informatique, tout est entrepris afin de garantir un niveau de sécurité maximal à la plateforme genevoise pour le partage électronique d'informations médicales. La plateforme de cybersanté genevoise profite par ailleurs de l'expérience et l'expertise de La Poste, partenaire du projet, en matière de sécurité.

Depuis le démarrage des projets pilotes en 2009, des audits externes de sécurité sont régulièrement réalisés par des entreprises spécialisées en sécurité informatique afin de garantir un niveau de sécurité optimal.

Les résultats des audits sécurité le démontrent, « MonDossierMedical.ch », de même que l'infrastructure mise à disposition par La Poste, sont adéquatement protégées contre les menaces auxquelles sont exposées les applications web.

La sécurité de l'accès aux données médicales est une préoccupation majeure de la DGS, responsable de « MonDossierMedical.ch ». Aussi, la DGS veille-t-elle à ce que des audits et des projets sur le thème de la sécurité soient menés en continu pour garantir un niveau maximal.

Au niveau de l'architecture et de la gestion de la sécurité, la situation du projet genevois n'a pas de similitude avec la situation du projet e-health valaisan.

Au démarrage du projet, le concept genevois avait été validé par le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) et par le préposé cantonal à la protection des données et à la transparence (PPDT).

En complément, la loi cantonale (LRCIM1) entrée en vigueur en 2009, qui régit les conditions de mise en oeuvre de « MonDossierMedical.ch », a instauré la création d'une fondation, la fondation IRIS-GENEVE pour la surveillance du réseau d'informatique médicale.

Lancé à l'échelle du canton en 2012, « MonDossierMedical.ch » a pour objectif de partager l'information médicale par voie électronique entre les médecins, les prestataires de soins et avec le patient, de manière sécurisée et selon l'éthique médicale.

Grâce à ce système, le partage de l'information médicale pour les patients pris en charge sur le canton de Genève est facilité, ce qui réduit les risques d'erreurs médicales, améliore l'efficacité dans la prise en charge et permet d'éviter les examens réalisés à double. Aujourd'hui, plus de 8000 patients ont adopté « MonDossierMedical.ch » de même que près de 500 médecins de cabinets.

 

Contact médias

M. Adrien Bron, directeur général de la santé, DEAS, 079 543 27 58 ou 022 546 50 15

Partagez cette page