SCAV - publication du rapport d'activité 2018

L'année 2018 a été marquée par une intense activité et des chiffres records. Elle s'est également distinguée par la refonte du site web du SCAV et la participation du service au salon Planète Santé.
Rapport d'activité 2018
Rapport d'activité 2018

Consommation

En 2018, l'inspectorat des denrées alimentaires et des objets usuels a réalisé plus de 4'000 inspections dans quelque 3'100 établissements publics différents. Ce chiffre record est à la fois le reflet des améliorations mises en place pour la planification des inspections et de ressources complètement autonomes, les derniers contrôleurs à avoir intégré l'inspectorat ayant obtenu leur diplôme fédéral. Le retard accumulé en 2017 a pu être ainsi en partie comblé. L'objectif visant à respecter les fréquences d’inspection minimales imposées par la législation fédérale pour les entreprises du domaine alimentaire est en voie d'être atteint et le sera assurément en 2019 grâce à l'engagement de deux contrôleurs des denrées alimentaires supplémentaires.

Initié en 2017, le SCAV a continué d'imposer aux responsables d'établissement de suivre des formations en hygiène ou en autocontrôle dans les cas de résultats d'inspection très mauvais ou en cas de récidive. Le SCAV a ordonné plus de 100 formations obligatoires en 2018. Par ailleurs, une campagne nationale sur la déclaration des ingrédients allergènes présents dans les produits vendus non préemballés – comme dans la restauration par exemple – a montré que près de 60 % des établissements ne s'étaient pas mis en conformité avec cette nouvelle exigence légale. Cette situation est clairement inacceptable et fera l'objet d'un suivi.

Avec plus de 8'600 prélèvements analysés, l'activité des laboratoires affiche un excellent bilan 2018. le SCAV a réalisé près de 80 plans de contrôle différents couvrant la grande majorité des domaines à surveiller (sécurité et authenticité des denrées alimentaires, cosmétiques, bijoux, jouets, objets usuels, eaux de piscines, etc.). Etablis sur la base d'une analyse de risques, près de 18 % des produits prélevés se sont révélés non conformes à la législation. Parmi ces derniers, plus de 1'000 échantillons ont été contestés pour des questions d'hygiène, soit 30 % de non conformes, ce qui est encore très insatisfaisant.

Il est à noter que des avancées techniques intéressantes ont permis d'investiguer dans de nouveaux domaines tels que la sécurité des jouets (tests d'inflammabilité et tests de résistance mécanique) ou la mise en œuvre d'analyses isotopiques permettant des contrôles d'authenticité des ingrédients ou concernant l'origine géographique des denrées alimentaires.

Affaires vétérinaires

La sécurité publique relative aux chiens est maîtrisée alors même que le nombre d'annonces de morsures est en progression continue. Le chiffre record de 320 annonces de morsures a été atteint en 2018. Il semble que l'obligation d'annonce des accidents est de mieux en mieux respectée. Les chiens mordeurs annoncés au SCAV suivent une procédure bien établie et maîtrisée ce qui permet de juguler au mieux le risque.

En 2018, le SCAV a traité plus de 220 dénonciations concernant les conditions de détention ou la maltraitance envers les animaux dont plus de 180 concernaient des animaux de compagnie. Ces annonces ont conduit le service à prononcer 52 mesures : 12 interdictions de détention, 26 séquestres provisoires et 14 séquestres définitifs. Cependant, le nombre d'annonces de maltraitance a fortement diminué cette année (- 30 %). Contrairement aux morsures de chien, les dénonciations d'infractions à la protection des animaux se font majoritairement par le biais des annonces des administrés.

Informer et mieux faire comprendre les activités du SCAV

Au-delà de ces tâches régaliennes qui représentent le cœur des missions du SCAV, le service s'est efforcé de mieux faire connaître ses activités et de faciliter l'accès aux informations destinées tant au public qu'aux professionnels. La rénovation du site web a permis de revisiter les contenus, lesquels répondent davantage aux questions fréquemment posées. Partant, les internautes devraient trouver plus facilement les réponses recherchées.

EnFin, lors du salon Planète Santé, le SCAV est allé à la rencontre de la population en présentant un stand interactif et didactique qui a eu un grand succès. Les activités proposées ont permis de faire connaître et d'expliquer l'action du service et le champ de ses contrôles, de présenter certains résultats, de donner des conseils pratiques utiles à tout un chacun et de réaliser sur place des analyses de métaux de bijoux. Le succès de cet événement est le fruit d'un travail conséquent et motivé des collaboratrices et des collaborateurs du SCAV ainsi que de leur présence enthousiaste à l'égard des visiteurs.

Lire le rapport d'activité 2018

Partagez cette page