Ne laissez pas vos animaux dans un véhicule lorsqu'il fait chaud

Avec l'arrivée de la chaleur, le service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) du DSES tient à rappeler que laisser un animal domestique à l'intérieur d'une voiture - même à l'ombre avec une fenêtre entrouverte - peut mettre l'animal en danger de mort. Pour alerter les détenteurs d'animaux, le vétérinaire cantonal met à disposition, sur son site Internet, un dépliant précisant les précautions à prendre lors de fortes chaleurs.

Pendant la belle saison, des chiens meurent chaque année, enfermés dans une voiture.  Une fenêtre entrouverte ne suffit pas pour éviter les coups de chaleur. En seulement quelques minutes, un véhicule se transforme en véritable four et ce y compris à l'ombre. Par une température extérieure de 25°, la température à l'intérieur d'une voiture stationnée peut s'élever entre 38° et 50° en quelques minutes. Par une journée à 32°, la température intérieure peut atteindre 70° en moins de 10 minutes. Il est donc indispensable de ne pas laisser un animal dans une voiture même si ce n’est que pour quelques instants. Laisser une fenêtre partiellement ouverte pour une aération adéquate n'est pas suffisant et peut mettre l'animal en danger en raison de sa difficulté à réguler sa température interne. Par ailleurs, et de manière générale, un animal ne doit jamais rester sans surveillance dans un véhicule.

 

Précautions à prendre pendant un trajet en voiture

Sur la route des vacances, il est nécessaire d'installer des pare-soleil (ceux utilisés pour les enfants) aux fenêtres du véhicule. Ces derniers protègent les animaux domestiques - notamment les chiens - de la chaleur à laquelle ils sont particulièrement sensibles.

Pour rafraîchir et hydrater au maximum l'animal, il est utile d'adopter quelques bons réflexes en l'abreuvant régulièrement (prévoir une gamelle et des récipients d’eau) et en utilisant un brumisateur.

 

Réaction à avoir

Lorsque l'on aperçoit un chien enfermé dans une voiture au soleil, il est important d'appeler immédiatement la gendarmerie ou la police municipale locale.

 

En cas de canicule

  • En période de grosse chaleur, le vétérinaire cantonal rappelle quelques recommandations afin de protéger les compagnons à quatre pattes de la canicule :
  • Eviter les sorties et activités en pleine journée. Promener plutôt les chiens le matin tôt et tard le soir.
  • Leur proposer régulièrement de l'eau fraîche à boire.
  • Certains chiens sont plus disposés au coup de chaleur: les races de type brachycéphale (races à "nez écrasé" p.ex. bouledogue) ont plus de peine à haleter et donc à évacuer la chaleur. Les petits chiens et ceux de couleur foncée ont tendance à plus absorber la chaleur extérieure réverbérée par le béton brûlant. Par conséquent, il est prudent d'éviter la balade sur le bitume en plein soleil d'autant que celui-ci peut provoquer des brûlures au niveau des coussinets.
  • Même en respectant des précautions, un animal peut être victime d'un coup de chaleur. En cas d'halètement persistant, de respiration rapide, d'état léthargique voire de perte de conscience, doucher le corps à l'eau fraîche mais pas glacée. Dans un deuxième temps, une fois la crise passée et l'animal placé à l'ombre et au calme, bien l'abreuver (sans le forcer). Ne pas hésiter à appeler le vétérinaire.
  • Ne pas oublier que d'autres espèces que les chats et les chiens sont également sensibles à la chaleur, comme par exemple. les chinchillas. Il est important de les détenir dans un environnement bien ventilé, frais et à l'ombre les jours de canicule.

 

Voir aussi

Recommandations aux propriétaires de chiens, de chats et autres animaux domestiques en cas de canicule

 

Contact médias

M. Michel Rérat, vétérinaire cantonal, service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) au 022 546 56 00

Partagez cette page