Intelligence artificielle et RH : où en est-on et où va-t-on ?

Type de publication:
Date de publication:
21 février 2017
Tendances RH – Intelligence artificielle
Tendances RH – Intelligence artificielle

Intelligence artificielle et RH : où en est-on et où va-t-on ?

Jérôme Rudaz, membre de la DRH de l'Université de Lausanne, nous livre sa réponse :

Nous sommes en 2017. Il y a 20 ans, le premier robot battait le meilleur joueur d’échec. L’année dernière, un robot a battu le meilleur joueur de Go. Et pour la première fois, un ordinateur a appris seul une langue, sans intervention de l’humain. Nous sommes en 2017, les discours anxiogènes des futurologues nous prédisent au mieux le chômage pour tous, au pire la disparition de l’espèce humaine, remplacés que nous serons par une espèce plus intelligente que nous.

Nous sommes en 2017 et dans notre monde RH, nous nous apprêtons à vivre, comme dans tous les métiers, une révolution dont nous choisirons d’être acteurs ou victimes. Ainsi, nous voyons apparaître dans nos sociétés plusieurs nouveautés qui vont profondément modifier les tâches et donc les compétences requises de la fonction RH.

 

Les bots

Imaginez demain une géolocalisation de vos employés, ou un capteur qui mesure leur niveau de stress, de charges portées pour la journée, du temps qu’ils passent assis à leur bureau, etc.

Grâce à ces nouvelles données, il sera possible à l’intelligence artificielle, par l’intermédiaire d’un bot, de donner un conseil personnalisé à n’importe lequel de vos employés, de lui proposer un nouvel outil, un soutien ou une formation sur mesure et ce, sans aucune intervention d’un RH humain.

Comme avantage supplémentaire, ce « partenaire RH » virtuel sera accessible 24/24h et ne quittera pas le collaborateur des yeux une seule seconde. En prime, le collaborateur appréciera sûrement d’avoir à faire avec une entité très pragmatique, qui le traitera sans jugement.

 

Le recrutement prédictif et le big data

Le recrutement prédictif est un enjeu pour la productivité. Vous voulez vous mettre au recrutement prédictif ? Excellente idée. Mais le recrutement prédictif ne se construit pas en une journée.

Il va vous falloir tout d’abord cartographier les différentes caractéristiques que vous attendez de vos futurs collaborateurs en vous appuyant sur vos collaborateurs performants actuels, et ce sur trois niveaux :

  1. Les compétences (Qu’arrivent-ils à faire ?)
  2. La motivation (Quel est le travail qui leur fait plaisir ?)
  3. La personnalité (Comment le font-ils ?)

Une fois ces données récoltées et analysées, vous pourrez nourrir votre intelligence artificielle (AI) et la laisser faire. Comment ? Grâce à l’algorithme que vous aurez réfléchi et pensé comme le meilleur pour VOTRE société.

Ceci permettra à votre intelligence artificielle (AI) de partir enfin à la chasse. En fouillant les datas laissées sur les différents réseaux sociaux, sites Internet, etc. L’AI va retenir et vous proposer les profils qui sont réellement adéquats pour votre recrutement.

Ainsi, plus besoin de CV, de lettre de motivation ou de fastidieux et coûteux entretiens. Ces derniers se concentreront dès lors directement sur des échanges constructifs. En conclusion, lorsque l’on parle intelligence artificielle, on parle avant tout de données. Cette mine d’or souvent sous-exploitée dans le monde RH doit reprendre une place prépondérante et être aujourd’hui nettoyée, repensée et reconstruite.

En résumé : sans données fiables, pas d’intelligence et beaucoup d’artificiel.

Jérôme Rudaz  icone_linkedin.jpg

Partagez cette page