Un Genevois parmi les nominés au Grand prix suisse de la musique

Type de publication:
Date de publication:
22 septembre 2017
Trois Romands dont le Genevois Grégoire Maret ont été désignés parmi les 15 lauréat-e-s du Prix suisse de musique 2017.
Grégoire Maret
Grégoire Maret. Photo: DR

Le Grand Prix suisse de musique a été attribué à Patricia Kopatchinskaja, l'une des quinzes lauréat-e-s du Prix suisse de muisque parmi lesquels se trouvent trois Romands: les Vaudois Pascal Auberson et Christophe Calpini et le Genevois Grégoire Maret.

Grégoire Maret, né à Genève en 1975, vit actuellement à New-York. Il appartient à l’espèce très rare des harmonicistes de jazz et est un fleuron du jazz suisse. La liste des musiciens avec qui il a joué s’apparente à un who’s who de la scène: Herbie Hancock, Cassandra Wilson, Stevie Wonder... Grégoire Maret tourne en Europe et aux USA. A la tête de son groupe, il a publié en 2016 son deuxième album, «Wanted» et enthousiasme par son jeu plein d’énergie, de poésie et de virtuosité.

Le Prix suisse de musique a pour objectif de récompenser la création musicale suisse exceptionnelle et novatrice et de la mettre en lumière. Du jazz à la musique contemporaine, en passant par la chanson, la musique classique, la musique de film, la musique populaire et la musique improvisée, le Prix suisse de musique 2017 permet de constater la diversité et l’excellence musicale suisse.

Les Prix suisses de musique sont dotés de 25 000 francs, le Grand Prix suisse de musique est doté de 100 000 francs.

Site du Prix suisse de musique

Partagez cette page