Deux prix suisse du théâtre décerné à des Genevois

Type de publication:
Date de publication:
28 mai 2018
Les deux genevois Anne Bisang et Oscar Gómez Mata ont tout deux reçu le Prix suisse du théâtre 2018. Cinq Prix suisses de théâtre sont attribués chaque année à des personnes ou à des institutions pour leur contribution à la diversité de la scène théâtrale suisse. Les lauréats désignés cette année par le jury fédéral du théâtre influencent depuis longtemps le théâtre suisse et participent activement à sa diffusion.
Anne Bisang,
Anne Bisang, © OFC/Gneborg, 2018

Anne Bisang, née en 1961 à Genève, a grandi à Yokohama et Beyrouth. De retour à Genève, elle étudie à l’École Supérieure d'Art Dramatique (ESAD). Après quelques engagements comme comédienne, elle fait sa première mise en scène en 1987 en remportant un succès considérable avec « WC Dames », réalisée avec la Compagnie du revoir qu’elle fonde avec Valérie Poirier (Prix suisse de théâtre 2017) et deux autres femmes. Pendant 12 ans, première femme et plus jeune directrice jamais nommée à ce poste, elle dirige la Comédie de Genève. Elle y invite des créateurs de la région, comme Maya Bösch, Denis Maillefer ou, en 2006, « Méphisto/rien qu'un acteur » du jeune Mathieu Bertholet. Depuis 2013, elle est directrice artistique du Théâtre populaire romand (TPR) à La Chaux-de-Fonds. Plus d'informations.

Oscar Gomez Mata

© OFC/Gneborg, 2018

Le comédien et metteur en scène Oscar Gómez Mata est né en 1963 en Espagne ; il y cofonde en 1987 la compagnie Legaleón-T, avec laquelle il réalise quelques pièces jusqu’en 1996. Il arrive à Genève en 1995 où il crée sa compagnie l’Alakran en 1997. Directeur artistique, il est responsable de la mise en scène, de la conception et de la dramaturgie, des textes également et n’hésite pas à monter sur scène à l’occasion. De 1999 à 2005, il est artiste en résidence au théâtre Saint-Gervais de Genève, en 2006 au laboratoire artistique international « Les Subsistances » de Lyon qui se consacre à la recherche d’un nouveau langage dans les arts du spectacle. Il est aussi engagé dans la formation et la formation continue théâtrales, notamment à l’École de théâtre Serge Martin de Genève et il est régulièrement invité à la Manufacture, la haute école de théâtre de Suisse romande (HETSR) de Lausanne. Plus d'informations.

Depuis 2014, l'Office fédéral de la culture décerne chaque année les prix suisses de théâtre. La reconnaissance la plus élevée est le Grand Prix suisse de théâtre / Anneau Hans Reinhart. Cette distinction salue une personnalité ou une institution qui s’est illustrée sur la scène théâtrale suisse. Les prix de théâtre seront remis dans le cadre de la Rencontre du Théâtre Suisse, durant laquelle sept pièces exceptionnelles sont jouées.

 

Partagez cette page