Le Conseil d'Etat adopte le contrat de prestations 2016-2019 avec les Hôpitaux universitaires de Genève

Le Conseil d'Etat a renvoyé, le 25 août, le contrat de prestations entre l’Etat et les Hôpitaux universitaires de Genève pour la période 2016-2019 au Grand Conseil. Le contrat fixe les indemnités de fonctionnement ainsi que les crédits d'investissements pour des prestations portant sur trois domaines : les soins, les missions d’intérêt général ainsi que la formation et la recherche.
 Le Conseil d'Etat adopte le contrat de prestations 2016-2019 avec les Hôpitaux universitaires de Genève
Le Conseil d'Etat adopte le contrat de prestations 2016-2019 avec les Hôpitaux universitaires de Genève

Le contrat de prestations est établi en fonction des priorités du Conseil d'Etat en termes de politique publique de santé. Il soutient le plan stratégique des HUG et répond aux besoins de la population tels que les définit la planification sanitaire cantonale. Il tient notamment compte de la mise en service de nouveaux bâtiments hospitaliers, du vieillissement de la population et de la progression démographique, de l'évolution des prises en charge dans le domaine de la réadaptation et de la psychiatrie.

Le contrat prévoit une augmentation de 5% d'ici 2019 des cas d'hospitalisation en soins aigus, de 4% des cas de psychiatrie (avec un effort sur les soins ambulatoires) et de 10% des cas de gériatrie et de réhabilitation. Il inclut de nouvelles missions d'intérêt général dans les soins aux détenus. Il prévoit enfin la constitution d'un fonds commun à l'Institution genevoise de maintien à domicile et aux HUG pour le financement des projets d'efficience entre les institutions de soins. Ce fonds aura vocation de soutenir les projets de prise en charge des patients coordonnée entre les différents intervenants d’une chaîne de soins de façon à mieux répondre à l’augmentation des maladies chroniques.

Les montants proposés en guise d'indemnité monétaire de fonctionnement sont les suivants :

  • 826'753'546 F en 2016
  • 848'383'546 F en 2017
  • 854'600'546 F en 2018
  • 861'035'046 F en 2019

Ces montants sont conformes au projet de budget 2016 du Conseil d'Etat ainsi que des augmentations prévisibles pour les années suivantes. Les décisions budgétaires priment néanmoins sur le contrat de prestations.

Le contrat de prestations 2016-2019 avec les HUG est un outil majeur de la politique cantonale de santé. Il permet notamment au canton de concrétiser l'accès aux soins de qualité pour tous dans un contexte d'augmentation des besoins tout en recherchant une efficience accrue des structures. Il vise également à maintenir le canton parmi les meilleurs sites hospitalo-universitaires de formation et de recherche en comparaison tant nationale qu'internationale.

 

Contacts médias

M. Mauro Poggia, conseiller d'Etat, par l'intermédiaire de M. Laurent Paoliello, DEAS,  079 935 86 75

M. Adrien Bron, directeur général, direction générale de la santé, DEAS, 022 546 50 26.

Partagez cette page