Détail du livre de Josse Bailly
Les artistes qui séjournent dans l'atelier berlinois du Fonds cantonal d'art contemporain sont invité-e-s à réaliser un livre d'artiste qui prolonge et conclut cette expérience.

Chaque année, depuis 2000, le Fonds cantonal d'art contemporain (FCAC) attribue à un-e artiste genevois-e ou actif-ve à Genève, un atelier à Berlin, situé dans le quartier de Wedding. La résidence dure six mois, et est accompagnée d'une bourse qui permet de vivre et de produire sur place. À l'issue du séjour, le-la lauréat-e est invité-e à réaliser un "livre d'artiste", produit par le FCAC, qui prolonge et conclut en quelque sorte l'expérience berlinoise, sans devoir pourtant forcément s'y référer. En 2016, le design de la collection Atelier Berlin Editions a été repensé pour à la fois permettre l'expression d'un projet éditorial artistique, tout en répondant à l'idée d'une collection, les livres partageant un même format et quelques paramètres graphiques. Le livre d'Emilie Ding a été le premier de cette collection revisitée et a été primé comme l'un des "plus beaux livre de suisse" 2017.

 

couverture du livre de Emilie Ding livre de Emilie Ding 2e pages

Emilie Ding, "But time is not linear,….", 2016

L'un des "plus beaux livres de Suisse" 2017

L'architecture est au cœur du travail d'Emilie Ding, qui produit aussi bien des dessins, des peintures que des sculptures. Mêlant abstraction géométrique et éléments de construction, son vocabulaire est aussi fortement inspiré par la modernité. 

Celle-ci est au cœur de "But time is not linear,…."  qu'elle a réalisé en compilant les détails photographiques des édifices des plus grands architectes de la modernité. Jouant avec le sens des images et leur juxtaposition, Emilie Ding a recomposé un univers formel élémentaire extrêmement dynamique et très plastique.

L'artiste a séjourné à Berlin de janvier à juin 2012.

 

 livre de Ceel Mogami de Haas page  livre Ceel Mogami de Haas

Ceel Mogami de Haas, Bibliography, 2016

Inspiré par l' œuvre du poète et philosophe allemand Novalis (1772-1801), Brouillon Général et  celle de l'artiste suisse d'art brut Armand Schulthess (1901 -1972), Encyclopédie dans les bois, deux esquisses d'un savoir encyclopédique particulier très personnel, le livre d'artiste est tout naturellement un des supports privilégiés de Ceel Mogami de Haas pour ses créations.

Fasciné par la fécondité du réseau cognitif produit par le rapprochement d'éléments documentaires d'origines diverses, l'artiste a conçu son livre Bibliography sous la forme d'une liste de lecture idéale, associant dans une même image, traitée en 3D, un livre et un objet. Les pages du livre sont toutes autant d'indices de l'univers intellectuel et de la vie personnelle de l'artiste, dessinant une constellation à la fois chaotique et poétique.

L'artiste a séjourné à Berlin de janvier à juin 2014.

 

Livre Pauline Beaudemont recto verso

Pauline Beaudemont, This Arrogant Envelope, 2017

À l'origine photographe, Pauline Beaudemont a adopté depuis quelques années une pratique pluridisciplinaire, tout en puisant ses références dans l'art et des domaines tels que l'architecture, l'iconographie du cinéma ou les décors de films.

Pour son livre This Arrogant Envelope, l'artiste a choisi d'associer poésie, mail art  et photographie. À l'aide d'un appareil Polaroid de très grand format, elle a transposé la radiographie d'une de ses mains sous la forme de vingt-cinq images. Chaque polaroid porte au dos un court poème du poète américain Joseph Mosconi et l'adresse postale d'une personnalité du monde de l'art. L'ensemble dessine ainsi, entre l'artiste et les destinataires, une sorte de constellation artistique idéale et amicale au travers des frontières.

L'artiste a séjourné à Berlin de janvier à juin 2015.

 

Livre Josse Bailly page livre Josse Bailly

Josse Bailly, Wir nehmen das Tiertaxi, 2017

La peinture de Josse Bailly, qui se rattache à la mouvance de  la «bad painting», puise ses sources aussi bien dans l'histoire du médium que dans l'immense réservoir d'images que fournit la culture populaire.

Dans son texte sur le travail de Josse Bailly, Samuel Gross décrit le livre comme le «carnet de bord foisonnant d'un séjour berlinois...mêlant photographies, croquis, dessins, peintures, images privées, étrangetés locales, autoréférences, stéréotypes écorchés». La profusion visuelle saturée de couleurs qu'a créée Josse Bailly pour son livre est à l'exacte image de sa peinture.

L'artiste a séjourné à Berlin de janvier à juin 2016.

 

Où acquérir les livres?

Les livres sont disponibles à la librairie oraibi + beckbooks, 10 rue des Vieux-Grenadiers, 1205 Genève

oraibibeckbooks.ch

Partagez cette page