COVID-19 - Ecoles, formations et jeunesse

1. L'essentiel en bref

Le département de l'instruction publique, de la formation et de la jeunesse (DIP) organise l'année scolaire 2021-2022 en visant la plus grande normalité possible pour tous les élèves et pour les professionnels.

Les mesures sanitaires liées au COVID-19 au sein des structures préscolaires, scolaires et de formation figurent de manière détaillée dans les différents plans de protection (mise à jour: 8 décembre 2021):

La Confédération recommande la vaccination des jeunes dès 12 ans. L'OFSP les invite à se faire leur propre opinion en consultant cette fiche d'information. Voir aussi la FAQ Jeunes (16-30 ans).

Questions fréquentes

Le port du masque est-il obligatoire pour les élèves à l'école et dans les lieux de formation? (modifié)?

Le masque est obligatoire pour les élèves de l'école primaire dès la 5P. Cette nouvelle consigne doit être appliquée dès que possible et au plus tard le 13 décembre 2021. Les masques sont fournis gratuitement par les établissements (école primaire publique).

Le masque est obligatoire pour tous les élèves au cycle d'orientation, à l'enseignement secondaire II et au tertiaire.

Mon enfant présente des symptômes, peut-il se rendre à la crèche ou à l'école?

Si votre enfant a de moins de 12 ans et présente des symptômes, consultez les schémas récapitulatifs pour déterminer s'il peut se rendre à l'école ou en crèche: 
•    enfants de moins 6 ans
•    enfants âgés entre 6 et 12 ans
Pour les jeunes à partir de 12 ans, les recommandations générales à la population s’appliquent. Plus d'informations sur le dépistage à Genève.

Quelle communication est faite lors de cas positifs COVID-19 dans une crèche ou une école?

Par respect du secret médical, le résultat du test d’un élève ou d’un membre du personnel n’est jamais transmis à son établissement scolaire. Seul le service du médecin cantonal est habilité à communiquer autour des situations COVID. Aucun courrier émanant des directions d'établissement n'est donc remis aux parents, car il n'est pas de leur responsabilité de transmettre des éléments d'ordre sanitaire. Le service du médecin cantonal gère les cas COVID-19, notamment en cas de flambée, selon la procédure décrite dans ce schéma.

Un élève ou un étudiant peut-il être exempté du port du masque?

Les élèves ou les étudiants, comme toute personne qui ne peut pas porter de masques pour des raisons spécifiques (principalement médicales), doivent pouvoir le prouver: il existe une liste des personnes qui peuvent rédiger un certificat médical à cet effet. Il s’agit des médecins, des dentistes, des pharmaciens et des psychothérapeutes. Ce document ne doit être délivré que s’il est indiqué pour la personne en question et après examen individuel.

Lorsqu'un certificat médical atteste que le masque ne peut pas être porté par un élève ou un étudiant, l'établissement applique rigoureusement le plan de protection propre à chaque degré d'enseignement. Les élèves ou les étudiants poursuivent alors leur scolarité selon les dispositions spécifiques fixées par le département et confirmées par la direction d’établissement à l’intéressé et /ou à ses parents dans le cadre de la continuité de l'évaluation et de l'enseignement. 

Les camps scolaires peuvent-ils avoir lieu?

Les sorties scolaires avec nuitées sont autorisées, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire, à partir de janvier 2022 et uniquement en Suisse. En revanche, les voyages collectifs ou camps à l'étranger ne sont pas autorisés durant toute l'année scolaire.

Les soirées de parents et séances d'information sont-elles autorisées ?

Les séances d'information ayant lieu dans une infrastructure scolaire sont autorisées à la condition du respect strict des mesures de protection (masque en tout temps, désinfection des mains, distanciation) et selon les consignes détaillées dans les plans de protection.

Quelles règles générales sont constamment rappelées dans les écoles, structures d'accueil et lieux de formation?

  • Se laver soigneusement et régulièrement les mains à l'eau et au savon liquide, ou à défaut avec un désinfectant pour les mains;
  • tousser et éternuer dans un mouchoir ou dans le creux du coude;  jeter les mouchoirs usagés dans une poubelle fermée, puis se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon liquide, ou à défaut avec une solution hydro-alcoolique;
  • éviter les poignées de mains et les accolades;
  • aérer tous les locaux de manière régulière;
  • en cas de symptômes de COVID-19, consulter les schémas récapitulatifs (enfants de moins 6 ans, enfants âgés entre 6 et 12 ans) et, dès 12 ans, la page Quand se faire tester.

Mesures en vigueur depuis le 8 décembre 2021

Mesures générales au sein des établissements scolaires
  • aération des locaux;
  • hygiène des mains;
  • nettoyage régulier des surfaces.
Port du masque (modifié)
  • obligatoire pour tout le personnel et les visiteurs des écoles et des lieux de formation; 
  • pas obligatoire pour les petits enfants en milieu préscolaire, ni pour les élèves de l'école primaire du cycle élémentaire (1P-4P);
  • obligatoire pour les élèves du cycle moyen (5P-8P) à l'école primaire (au plus tard le 13 décembre), du cycle d'orientation et de l'enseignement secondaire II:
  • obligatoire pour les adultes au sein des crèches et des structures de la petite enfance dans toute la mesure du possible, s'il ne gêne pas l'action pédagogique ou la relation à l'enfant.
Distance
  • n'est pas requise entre les élèves, ni entre les enfants et les adultes en crèche;
  • est requise autant que possible entre adultes et élèves, du degré primaire au degré secondaire II. 
Dépistage

En cas de flambée dans un établissement: 

  • le dépistage sur site est proposé au degré secondaire I;
  • le testing hors site est recommandé par le service du médecin cantonal (SMC) aux enfants des structures préscolaires et aux élèves des degrés primaire et secondaire II.

Ces mesures – qui pourront évoluer en fonction de la situation épidémiologique –  assurent un minimum de cohérence avec les autres cantons latins. Elles tiennent aussi compte du contexte genevois, où le testing systématique n'est pas envisageable dans les écoles. 

La vaccination est l'outil de prévention le plus efficace contre l'infection et la transmission du virus. Le service du médecin cantonal et le DIP encouragent donc le personnel enseignant et les jeunes dès 12 ans à se faire vacciner afin de se protéger au mieux individuellement et participer également à la construction d'une protection collective.

Vidéo de l'OFSP: "Nous aérons bien la salle de classe !"

 

Documents et infos pratiques pour bien aérer la salle de classe 


A l'attention des collaboratrices et collaborateurs du DIP

Vous travaillez pour le DIP et vous avez une question concernant la santé du personnel ou le droit du travail?

Veuillez consulter les foires aux questions du personnel de l'Etat.


Dernière modification
8 décembre 2021
Cette page vous a-t-elle aidé ?