1. L'essentiel en bref

Face à l’évolution de la situation sanitaire du pays, le canton de Genève a décidé, en concertation avec le Conseil Fédéral, de mesures exceptionnelles et inédites pour protéger les personnes à risque, les plus de 65 ans et pour soutenir le système de santé. Après la fermeture temporaire des lieux de formation, une reprise progressive des activités économiques a commencé le 27 avril et les différents lieux de formations rouvrent progressivement à partir du 11 mai.

Les lieux d'accueil de la petite enfance sont rouverts et l'offre est étendue à tous les enfants inscrits.

Le lundi 25 mai, l'école primaire a repris en classe complète, selon l'horaire ordinaire.

Par ailleurs, les activités de protection et de santé des mineurs sont assurées.

(dernière mise à jour: 28 mai, 17h15)

Retours en classe
A l'école primaire

A l'école primaire, dès le 25 mai, la reprise en classe est complète, en mettant en œuvre l'entier de la grille horaire et selon l'horaire ordinaire. L'accueil au parascolaire se fait en fonction des inscriptions.

Au cycle d'orientation

Au cycle d'orientation, la reprise se fait à mi-temps. Chaque classe est séparée en deux demi-groupes. L'un vient le matin, l'autre l'après-midi pour suivre les cours ordinaires, en alternance chaque semaine. Ainsi, sur la quinzaine, les deux groupes auront suivi les mêmes cours.

Une évaluation de la situation se fait régulièrement, une reprise complète étant visée d'ici le 8 juin.

Dossier de presse

Suppression des examens finaux écrits au Collège et à l'Ecole de Culture Générale

Sur la base des décisions du Conseil fédéral et compte tenu des contraintes sanitaires, organisationnelles et pédagogiques à Genève, le Conseil d'Etat a décidé de supprimer les examens finaux écrits permettant l'obtention de la maturité gymnasiale et du certificat de l'école de culture générale. La délivrance des titres se fera sur la base des résultats du 1er semestre. Une session de rattrapage sera possible pour les élèves en échec.

Ainsi les élèves qui répondaient aux critères d'obtention de la maturité ou du certificat de l'ECG à l'issue du 1er semestre 2019-2020 obtiendront leur titre.

Les élèves non promus à l'issue du 1er semestre auront la possibilité de se présenter en juin prochain à une session de rattrapage comprenant l'ensemble des examens écrits prévus soit pour la maturité gymnasiale (5 examens), soit pour le certificat de l'ECG (4 à 6 examens selon l'option). Les notes obtenues aux examens seront combinées avec les moyennes du 1er semestre. Cette session de rattrapage est ouverte aux élèves pour qui les résultats aux examens leur permettraient arithmétiquement d'obtenir leur titre selon les normes en vigueur. Ces examens porteront sur le champ étudié en 3e année et jusqu'à la fin du premier semestre de 4e année.

Enfin, pour les disciplines donnant lieu à des notes anticipées acquises pendant cette année scolaire (2ème ou 3ème année) et comptabilisées pour l'obtention du titre, les élèves auront la possibilité de s'inscrire pour effectuer une évaluation complémentaire à leur moyenne du 1er semestre lors de l'année scolaire prochaine 2020-2021.

L'année scolaire n'est toutefois pas non plus finie pour les élèves des classes terminales du Collège et de l'ECG qui ont obtenu leur titre sur la base des résultats du 1er semestre : que ce soit à distance ou plus tard en classe, les semaines à venir seront consacrées au développement des connaissances et compétences nécessaires pour leur formation dans les Hautes Ecoles ou les Ecoles supérieures.

Plus de détails dans le communiqué de presse et le point de situation télévisé de la conseillère d'Etat du 29 avril.

Maturité professionnelle

Le Conseil fédéral a décidé que la maturité professionnelle 2020 sera décernée sur la seule base des notes d’école. Les examens sont donc annulés dans toute la Suisse. Cette mesure garantit l’égalité des chances pour tous les candidats ainsi que la comparabilité des diplômes. Une communication concernant les modalités pratiques parviendra prochainement aux élèves.

Suppression des fêtes des promotions et des cérémonies de fin de scolarité et d'étude

Le Conseil d'Etat a adopté un arrêté supprimant les fêtes des promotions concernant les élèves du degré primaire. Les cérémonies de fin de scolarité destinées à la remise aux élèves du Cycle d'orientation des attestations de fin de scolarité obligatoire ainsi les cérémonies de fin d'études et de toutes les fêtes de fin d'année (type fête des maturités, etc.) sont également supprimées.

Modalités de l'enseignement à distance

Une durée maximale de travail scolaire quotidien a été fixée. Elle varie selon les degrés : 60 à 120 minutes de la 1P à la 4P, 90 à 150 minutes de la 5P à la 8P, 150 à 210 minutes au CO et au maximum l'équivalent de la grille horaire en présentiel pour les élèves du Secondaire II.

Des dispositions particulières ont été prévues pour les élèves qui ne disposent pas d'outils numériques (prêt de matériel informatique dans certaines circonstances, documents transmis sous forme papier).

Répétitoires

Pour les élèves déjà suivis par l’ARA avant les mesures de semi-confinement, le soutien scolaire à distance (visioconférence ou contact téléphonique) est déployé depuis le 1er avril 2020. Les répétiteurs prennent progressivement contact avec les élèves. Les modalités de ce suivi sont fixées par l’ARA.

Les modalités de reprise sont variables en fonction des degrés d'enseignement ou type de formation
Questions fréquentes 

Je travaille au sein de l'administration cantonale et réside en France, ma hiérarchie me demande de venir travailler pour contribuer aux prestations, que dois-je faire pour me déplacer et passer la frontière ?

Les travailleurs frontaliers exerçant une activité qui ne peut pas s’effectuer à distance peuvent se rendre sur leur lieu de travail. Ils sont autorisés à franchir les frontières et sont admis à circuler uniquement entre leur lieu de travail et leur domicile sur présentation de :

tableau

(1) Attestation de domicile : par ex. Une facture à votre nom de moins de 6 mois d'électricité ou de gaz, d'eau, d'avis d'imposition, de justificatif de taxe d'habitation, d'assurance de logement, etc.

(2) Attestation de l'employeur : La direction des ressources humaines DIP (DRH) vous a transmis sur votre messagerie professionnelle une attestation justifiant que le déplacement professionnel ne peut être différé ou est indispensable à l'exercice d'activités ne pouvant être organisées sous forme de travail à domicile. Le cas échéant, il vous appartient de la compléter avec vos coordonnées personnelles. Dès le 31 mars 2020, la nouvelle attestation DIP indique une durée de validité qui dispense, durant la durée de validité, de produire l'attestation individuelle de déplacement dérogatoire mentionnée sous point 4.

(3) Macaron facultatif pour accéder aux voies rapides des postes frontières : La hiérarchie ou le service RH DG remet le "Macaron" personnel à un nombre limité de personnes. Ce macaron permet d'accéder aux voies rapides des postes frontières qui en disposent, ceci dans les deux sens.

(4) Attestation de déplacement dérogatoire vers la France métropolitaine depuis l’UE, et notamment la Suisse et le Liechtenstein : Dès le 9 avril 2020, attestation à imprimer, remplir (cocher la case "Travailleur frontalier aux frontières intérieures terrestres"), dater et signer. Sur présentation du justificatif professionnel signé de l’employeur, l’attestation de déplacement international dérogatoire peut être réutilisée sans avoir à fournir tous les jours une nouvelle attestation: télécharger l'attestation.

 

 

Le retour en classe pour l'école primaire et le cycle d'orientation est prévu le 11 mai, suis-je obligé·e d'y envoyer mon enfant?

Oui. Comme l’enseignement présentiel est à nouveau autorisé, les parents doivent y envoyer leurs enfants. Si les familles ont des préoccupations sanitaires particulières concernant le retour en classe de leur enfant, elles doivent prendre contact avec leur médecin traitant. Les directions d'établissements sont également à disposition des familles pour dialoguer et mettre en place les conditions permettant un retour en classe en toute confiance. Les dispositifs d'enseignement à distance restent pertinents pour assurer une continuité, en particulier pour les élèves qui ne pourraient rejoindre leur classe, notamment pour des raisons de vulnérabilité.

 

Quelles sont les mesures de protection mises en place pour assurer la sécurité des élèves et du personnel?

Le Conseil d'Etat a adopté un protocole pour la reprise de l'enseignement obligatoire dans les bâtiments scolaires dès le 11 mai. Cette reprise se fait de manière progressive afin de tenir compte des spécificités de l'école primaire et du cycle d'orientation. Ce protocole est accompagné de plans de protection pour l'école primaire et pour le cycle d'orientation.

 

Pour qui les masques d'hygiène sont recommandés ?


L’Office fédéral de la santé publique (OFSP)  ne recommande pas aux personnes en bonne santé de porter de masques d’hygiène dans l’espace public

Pour la population, la mesure la plus importante et la plus efficace pour se protéger et pour protéger les autres contre une contamination (par des agents pathogènes provoquant des infections respiratoires) consiste à respecter les règles d’hygiène et de conduite, notamment la distance sociale (voir « Voici comment nous protéger »).

Le port d'un masque d'hygiène (masques chirurgicaux, masques OP) est recommandé seulement lors de situations bien précises :

 

 Toutes les questions fréquentes sur l'enseignement, les lieux de formation et la vie scolaire.

 

En savoir plus sur la situation générale à Genève et en Suisse 

 

Hotline Geneve 0800 909 400

 

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?