Logement - Publications

Fiche 2 - 2020 - Impacts de la pandémie de coronavirus sur le territoire franco-valdo-genevois (Décembre 2020)

La pandémie de Covid-19 qui frappe depuis début 2020 engendre des conséquences lourdes sur le plan sanitaire. La crise sanitaire elle-même ainsi que les mesures mises en place pour la contenir provoquent un choc sur l’ensemble de l’économie.

Fiche 1 - 2019 - Projection de ménages à l'horizon 2040 pour l'Espace transfrontalier genevois (Mai 2019)

En 2040, selon les différents scénarios retenus, l’Espace transfrontalier genevois (ETG) abriterait entre 540 300 et 575 600 ménages, soit respectivement entre 28 % et 36 % de plus qu’en 2015.

Fiche 2 - 2018 - Les ménages dans l'Espace transfrontalier genevois (Octobre 2018)

Au cours des quinze dernières années, le nombre de ménages a augmenté très fortement dans l’Espace transfrontalier genevois, et notamment dans la partie française du territoire, sous l’effet de la pression démographiqueLes foyers d’une ou deux personnes contribuent pour 62 % à la hausse du nombre de ménages.

Fiche 1 - 2018 - Transactions et prix de l'immobilier dans la zone d'influence genevoise (Juin 2018)

Entre 2013 et 2015, environ 4 000 logements ont fait l’objet d’une revente sur le marché de l’ancien dans le Genevois français en moyenne chaque année. Dans le canton de Genève, les transactions sont moins nombreuses (1 060).

Fiche 1 - 2017 - Les conditions de vie dans le bassin genevois (Mai 2017)

Les conditions de vie des habitants du bassin genevois sont façonnées par les particularités de ce territoire. Ils bénéficient d’un environnement naturel agréable, qui tend à être transformé par une rapide urbanisation liée à l’attractivité de Genève.

Fiche 2 - 2014 - Conditions d’habitation dans l’Espace transfrontalier genevois (Juillet 2014)

L’Espace transfrontalier genevois élargi étudié ici est composé du canton de Genève, de la zone d’emploi du Genevois français et de huit communes complémentaires appartenant au périmètre du projet d’agglomération du Grand Genève.

Fiche 1 - 2014 - Parc de logements et bâtiments dans l’Espace transfrontalier genevois (Juillet 2014)

La question de l’habitat constitue depuis plusieurs années un enjeu capital pour l’Espace transfrontalier genevois. Au même titre que toutes les grandes agglomérations en développement, ce territoire doit s'adapter à une forte pression démographique.

Fiche 1 - 2013 - Précarité dans l'Espace transfrontalier genevois (Janvier 2013)

L’objectif de cette étude est d’identifier les zones de l’Espace transfrontalier genevois dans lesquelles les risques de précarité sont les plus grands. La précarité, telle qu'elle est considérée ici, n'est pas synonyme uniquement de pauvreté, mais recouvre plusieurs dimensions.

Fiche 08' - Le prix des logements dans l'agglomération transfrontalière franco-valdo-genevoise (Juin 2007)

L'Observatoire statistique transfrontalier répond de plus en plus largement aux besoins d'information nécessaires à la description, à la compréhension et au pilotage d'une région frontalière en fort développement. C'est dans ce contexte que la présente étude sur l'immobilier dans l'agglomération franco-valdo-genevoise a été réalisée.

Fiche 06' - Logement (Juin 2006)

Les informations de cette fiche approfondissent celles de l'état des lieux sur le logement établi par l'Observatoire statistique transfrontalier en 2002. Alors, seules les données du recensement français étaient disponibles.

Fiche 07 / 08 - Transactions immobilières / Evolution des prix du foncier et des loyers (Septembre 2002)

Il existe de grandes différences entre les marchés immobiliers de part et d’autre de la frontière : importance respective de l’habitat collectif et individuel, structure de la propriété immobilière et, par conséquent, part plus ou moins grande du parc locatif dans le domaine du logement comme dans celui des locaux d’activités, volume de transactions, niveau des prix et des loyers, dispositions légales et réglementaires enfin.

Fiche 06 - Construction de logements (Septembre 2002)

Le logement s’inscrit dans des contextes très différents, modelés, entre autres facteurs, par l’espace à disposition, le cadre économique, la structure de la propriété immobilière. Ici, les résidences secondaires sont nombreuses; là, les maisons individuelles sont rares; ailleurs, la location est le mode d’occupation de loin le plus répandu; etc.