Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Conjoncture et Covid-19

Statistiques cantonales

Conjoncture et Covid-19

Sous l’effet de la pandémie de Covid-19 et des mesures prises par les pays pour endiguer sa propagation, l’économie mondiale s’est contractée dans une proportion historique au cours du premier semestre 2020. Le PIB cantonal s’est ainsi contracté de 8,8 % en termes réels au deuxième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent. Dans le canton, l’économie est particulièrement exposée, notamment en raison de l’importance du tourisme d’affaires et de la Genève internationale.

Comme à l’échelon suisse et international, après le sévère coup d’arrêt observé au premier semestre, la conjoncture s’est quelque peu redressée dans le canton.

Pour en savoir plus sur l’évolution attendue de l’économie genevoise, voir la dernière synthèse du Groupe de perspectives économiques.

Les commentaires ci-dessous font référence à la sélection de 24 graphiques, qui représentent les indicateurs conjoncturels les plus pertinents à l'échelon du canton. Ils sont classés par ordre chronologique inversé (les diffusions les plus récentes sont en haut de la liste). D’autres indicateurs disponibles ailleurs sur le site de Statistique Genève sont également touchés, comme la fréquentation de l’Aéroport.


Indicateur avancé ICO de l’économie genevoise (20 novembre)

En fort redressement depuis le plancher atteint en avril dernier, l’ICO, qui anticipe de trois à six mois la conjoncture de Genève, s’oriente à la baisse en septembre. Ainsi, la reprise de l'économie genevoise pourrait s’affaiblir au début de l’année 2021.


Chômage (9 novembre)

Dans le canton de Genève, le taux de chômage se monte à 5,2 % à fin octobre, sans changement depuis le mois d'août. Le recours aux préavis d’autorisation de réduction d'horaire de travail (RHT), plus communément appelés chômage partiel, accélère son mouvement de baisse. A la fin octobre, les préavis ont été accordés à 2 226 entreprises groupant 29 725 travailleurs, soit environ 30 % de moins qu’à fin septembre.


Hôtellerie (5 novembre)

De juillet à septembre 2020, 254 460 nuitées sont comptabilisées dans les hôtels genevois, soit à peine le quart du total enregistré au troisième trimestre 2019 (- 73 %). Sur l'ensemble des neuf premiers mois de l'année, le cumul des nuitées dans le canton de Genève se monte à 870 247, représentant une diminution de 65 % par rapport aux mois correspondants de 2019.


Enquêtes de conjoncture (4 novembre)

En octobre, la marche des affaires demeure considérée comme globalement insatisfaisante parmi les entreprises genevoises couvertes par une enquête de conjoncture. En trois mois, la situation s’améliore cependant dans la plupart des branches, sauf dans les services financiers, l'hôtellerie et la restauration.


PIB (25 septembre)

Selon les dernières estimations du produit intérieur brut (PIB) cantonal, l'économie genevoise se contracte de 8,8 % en termes réels au deuxième trimestre 2020 par rapport au trimestre précédent (chiffre corrigé des variations saisonnières). Depuis le début des estimations trimestrielles (1980 pour l'échelon suisse et 1997 pour le canton de Genève), de telles baisses n'ont jamais été observées.


h4>Emploi (25 août)

Le nombre d’emplois exprimés en équivalents plein temps (EPT) reste stable au deuxième trimestre 2020 en glissement annuel. Cette stagnation de l’emploi fait suite au ralentissement observé au premier trimestre. A l’échelon suisse, le nombre d’EPT recule de 0,2 % au deuxième trimestre 2020.


Masse salariale (14 août)

Au deuxième trimestre 2020, la masse salariale versée dans le canton se contracte de 2,2 % par rapport au trimestre précédent en termes nominaux. A noter que la masse salariale comprend les indemnités de réduction d'horaire de travail (RHT, plus communément appelée chômage partiel), qui ont atteint des sommets historiques durant les mois de confinement. En déduisant ces indemnités, la masse salariale effectivement payée par les employeurs du canton chute de 7,3 % au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent. Ainsi, les indemnités de RHT ont contribué à maintenir les revenus des salariés durant les mois de crise.


Estimation du nombre d'établissements fermés selon l'Ordonnance 2 Covid-19

Retrouvez ici, par canton et selon la branche économique, l’estimation du nombre d’établissements fermés et du nombre d’emplois concernés à la suite des mesures prises par le Conseil fédéral le 13 mars destinées à lutter contre le coronavirus (COVID-19).

Source : Office fédéral de la statistique