Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 05. Prix

Loyers

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

En huit décennies, les loyers ont été multipliés par 17. Ils ont augmenté plus rapidement que les autres prix à la consommation (multipliés par 8), mais plus lentement que les revenus (multipliés par 24). Sur une telle période, les phases d’accélération et de ralentissement se succèdent.

Ainsi, la période allant de 1966 à 1975 est marquée par une forte augmentation des loyers dans le canton. Elle concentre tous les paramètres favorisant de fortes hausses : taux hypothécaires élevés qui continuent d’augmenter, pénurie sur le marché du logement et progression marquée des prix de la construction.

Puis, avec les deux crises pétrolières (milieu des années 1970 et début des années 1980), la situation change radicalement et la progression se tasse. Entre 1975 et 1982, les taux hypothécaires chutent, le marché du logement se détend et la hausse des prix de la construction ralentit.

Entre 1982 et 1993, la reprise conjoncturelle favorise une nouvelle pénurie sur le marché du logement, tandis que les prix de la construction progressent rapidement et que les taux hypothécaires reprennent l’ascenseur. Par conséquent, des hausses de loyers sensibles sont observées.

Depuis 1993, un ralentissement de la progression des loyers est observé. Il s’explique notamment par le fait que les taux hypothécaires suivent une tendance à la baisse, impliquant de faibles hausses de loyer en l’absence de changement de locataire. En revanche, la pénurie de logement persiste, de sorte que les loyers augmentent fortement en cas de changement de locataire. Cette divergence cause des distorsions importantes sur le marché locatif, avec des écarts croissants entre les loyers payés par les nouveaux locataires et ceux payés par les locataires installés de longue date.

Si, depuis 1977, parmi les seize communes couvertes par la statistique, les niveaux de loyer des communes convergent jusqu’en 2002, mais ils divergent à partir de cette date. Une plus forte progression des loyers est enregistrée en ville de Genève par rapport aux autres communes. Cette évolution est notamment liée à un regain d’attractivité des villes-centres et à une accélération de l’immigration internationale, dirigée plus souvent vers les centres d’agglomération.

Pour en savoir plus

Quatre-vingts ans d’évolution des loyers à Genève, Communications statistiques n° 65, mars 2021. A commander (15 francs) ou téléchargeable gratuitement à cette adresse :
https://www.ge.ch/statistique/publications/welcome.asp?collec=date.


Dans le reste de l'actualité

Entre le 01/03/2021 et le 31/12/2021 (domaine 05_04) : 1 actualité(s)

Afficher par page 1