Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Les 21 domaines > 01. Population > Migration et intégration

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 01. Population

Migration et intégration

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

Après avoir franchi le cap des 500 000 habitants mi-2018, la population résidante totale du canton continue de progresser en 2019 (+ 1,0 %). A fin 2019, la population résidante du canton s'établit à 506 765 habitants. Les étrangers en représentent 40 %. Les Français deviennent la communauté étrangère la plus importante du canton. Ils devancent désormais les Portugais, qui étaient en première position depuis 1994.

En 2019, 65 % de la croissance démographique s'expliquent par le solde migratoire (arrivées moins départs ; + 3 278 personnes). Les 35 % restants sont dus au solde naturel (naissances moins décès) qui s’établit à 1 739 personnes.

Sur les 45 communes du canton, 17 perdent des habitants en 2019. Les baisses les plus marquées sont enregistrées à Avully (- 40), Plan-les-Ouates (- 39) et Jussy (- 34). A l'opposé, la ville de Genève connaît la plus forte augmentation (+ 2 259), devant Lancy (+ 475), Meyrin (+ 462), Chêne-Bougeries (+ 310), Veyrier (+ 275) et Carouge (+ 251).

Graphique évolution de la population résidante du canton de Genève, selon l'origine, depuis 1900

Pour en savoir plus

Bilan et état de la population du canton de Genève en 2019. Informations statistiques n° 05, mars 2020.

Tableaux et graphiques disponibles sous : Etat et évolution de la population.
Tableaux et graphiques disponibles sous : Migration et intégration.

Dans le reste de l'actualité

Entre le 01/03/2020 et le 31/12/2021 (domaine 01_02) : 4 actualité(s)

Afficher par page 1