Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 20. Situation économique et sociale de la population

Niveau de vie, situation sociale et pauvreté

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

En 2014-15, près du quart de la population résidante disposant des plus hauts revenus se partage la moitié des revenus cumulés de l'ensemble de la population. Plus encore, les 5 % des résidants au sommet de l’échelle en concentrent 22 %, soit autant que les 45 % de Genevois vivant dans les ménages aux revenus les moins élevés.

En Suisse, les inégalités de revenus sont moins marquées qu’à Genève. L’écart entre le canton de Genève et l’ensemble de la Suisse en matière d’inégalité de revenu s’explique principalement par des différences marquées du côté des hauts revenus. Dans le canton, le rapport interdécile atteint 4,5, c’est-à-dire que les 10 % de la population ayant les plus hauts revenus disposent d'un revenu au minimum 4,5 fois plus élevé que les 10 % de la population ayant les plus bas revenus. A l’échelon national, le rapport interdécile se fixe à 3,5.

A Genève, les différences entre les communes sont parfois marquées. Aux deux extrêmes, se trouvent, d’un côté, Chêne-Bougeries, avec un rapport interdécile de 7,0 et, de l’autre, Vernier et Bernex (3,4).

Pour en savoir plus

Les inégalités de répartition des revenus dans le canton de Genève. Informations statistiques n° 25, décembre 2019.

Tableaux disponibles sous : Revenus et fortune des ménages.


Dans le reste de l'actualité

Entre le 01/12/2019 et le 31/12/2021 (domaine 20_04) : 2 actualité(s)

Afficher par page 1