Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Actualités

Statistiques cantonales

Actualités


Filtres :
De début à fin

Afficher par page « Précédent | 1 2 3 4 5 6...10 | Suivant »

Entre le 01/01/2019 et le 31/12/2019 (domaine ) : 182 actualité(s)

En 2018, les infractions pénales pour violences domestiques à Genève augmentent de 31 % en un an et représentent 49 % des infractions pour violences commises dans le canton. Ainsi, une violence sur deux commises à Genève est une violence domestique.

En 2018, 6 082 victimes ou auteurs de violence domestique ont consulté au moins une des 14 institutions du réseau de prise en charge des personnes concernées par les violences domestiques. Les personnes âgées de 18 à 64 ans en représentent 64 % et les mineurs 34 %.

Les violences exercées dans des liens parentaux ou de famille élargie représentent 54 % des situations recensées. Il s'agit principalement de violences envers les enfants : 1 002 enfants ou jeunes ont été les victimes directes de violences de la part d'un parent, du partenaire d'un parent ou de la famille d'accueil et 1 063 sont des personnes mineures exposées à des violences conjugales entre adultes.

Au même titre que les années précédentes, la majorité des situations rencontrées par les personnes majeures concernent des violences conjugales. En effet, parmi les 2 734 victimes directes majeures, 82 % sont victimes de violences dans un contexte conjugal. Les femmes représentent 85 % des victimes (2 317 personnes) et les hommes 15 % (417). Parmi les auteurs majeurs, 70 % ont exercé des violences conjugales ; 834 sont des hommes et 195 sont des femmes.

Pour en savoir plus

La violence domestique en chiffres, année 2018. Hors collection, novembre 2019 (12 pages).
Tableaux disponibles sous : Justice, sécurité et criminalité.



Afficher par page « Précédent | 1 2 3 4 5 6...10 | Suivant »