Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 
Ge.ch > Statistique > Actualités

Statistiques cantonales

Actualités


Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

Entre le 01/03/2019 et le 31/12/2019 (domaine 11_02) : 3 actualité(s)

En 2015, le nombre moyen de voitures par ménage se fixe à 0,97. Alors que cette valeur est de 1,56 dans la partie périurbaine du canton, elle tombe à 0,67 en ville de Genève. Si, dans l’ensemble du canton, le nombre moyen de voitures par ménage se replie (1,14 en 2000), celui des deux-roues motorisés (motos, scooters, vélomoteurs, etc.) reste stable.

Entre 2000 et 2015, la part des personnes qui ne détiennent aucun permis de conduire auto ou moto passe de 20 % à 23 % du total des personnes de 18 ans ou plus. Les jeunes adultes sont les plus concernés : en 2015, 53 % des personnes de 18 à 24 ans détiennent un permis de conduire, contre encore 62 % en 2000.

En 2015, 3,6 déplacements journaliers en Suisse ou à l’étranger sont enregistrés en moyenne par les résidants genevois. Les hommes se déplacent plus souvent que les femmes et les personnes âgées de 18 à 44 ans davantage que celles plus jeunes ou plus âgées. Par ailleurs, la présence d’enfants exerce un effet sur la mobilité : les couples avec enfants et les familles monoparentales sont plus mobiles que les couples sans enfant.

La distance parcourue par les résidants genevois est, en moyenne, de 26 km du lundi au vendredi, alors qu’elle atteint 36 km le samedi et 42 km le dimanche. En raison notamment de la congestion du trafic aux heures de pointe, l’ordre est quelque peu différent en termes de temps passé à se déplacer : du lundi au vendredi, il s’élève à 85 minutes, le samedi à 87 minutes et le dimanche à 72 minutes.

Entre 2010 et 2015, la vitesse moyenne diminue pour les déplacements effectués avec des transports individuels motorisés (voiture, moto, scooter, vélomoteur, etc.), qui passe de 22,4 à 20,6 km/h. Elle est en revanche quasi stable pour ceux effectués en mobilité douce (marche, vélo, vélo électrique ; de 6,1 à 5,9 km/h) et en transports publics (de 9,2 à 9,4 km/h). Sans surprise, les déplacements en transports individuels motorisés les plus lents sont ceux qui s'effectuent au centre du canton et les plus rapides entre les communes périurbaines et celles suburbaines.

Les loisirs constituent le premier motif de déplacements des habitants du canton de Genève (37 % des déplacements en 2015). Viennent ensuite le motif « achats » (23 %) et le motif « travail » (20 %). Le jour de la semaine joue évidemment un facteur essentiel. Durant les jours ouvrables, les loisirs, le travail et les achats représentent, respectivement, environ un tiers, un quart et un cinquième des déplacements journaliers. Les motifs « loisirs » et « achats » sont prédominants le samedi avec, respectivement, 54 % et 32 % des déplacements. Le dimanche, les déplacements liés aux loisirs (75 %) se placent loin devant les autres motifs.

Pour en savoir plus

La mobilité des habitants du canton de Genève. Résultats des microrecensements mobilité et transports (MRMT) 2000 à 2015. Communications statistiques n° 59, mai 2019 (20 pages).

Commandez la publication.

Tableaux disponibles sous : Mobilité et transports.



Afficher par page 1