Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

Changer la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la page
ge.ch  
 

Statistiques cantonales

Les 21 domaines : 02. Espace et environnement

Espace et environnement

Actualités

Filtres :
De début à fin

Afficher par page 1

Entre le 01/01/2018 et le 12/11/2019 (domaine 02_02) : 3 actualité(s)

Entre 2008 et 2018, les zones d'affectation du canton consacrées essentiellement à l'habitation (zones 1 à 5) ont vu leur surface augmenter de 3 %, passant de 6 330 à 6 506 hectares. Par le jeu des déclassements, les zones de développement, destinées à la construction de nouveaux logements, gagnent 23 % (+ 411 hectares), alors que les zones ordinaires, là où l'habitat est déjà bien installé, en perdent 5 % (- 235 hectares).

Ainsi, sur les 28 248 hectares du canton de Genève, la part des zones ordinaires consacrées essentiellement à l'habitation passe de 16,0 % en 2008 à 15,2 % en 2018, alors que celle des zones de développement passe de 6,4 % à 7,8 %. La part des zones industrielles et artisanales a reculé (de 2,9 % à 2,5 % du territoire), comme celle des zones agricoles (de 45,6 % à 44,8 %). La part des autres zones (zones des bois et forêts, des eaux et des rives, de verdure, etc.) n'a enregistré que des variations minimes.

Entre 2008 et 2018, la croissance des zones 1 à 5 (ordinaires et en développement) a été particulièrement important à Carouge (+ 64 hectares), en ville de Genève (+ 40 hectares) et à Lancy (+ 23 hectares), au dépens des zones industrielles et artisanales (mais aussi ferroviaire, à Lancy). La hausse est également notable à Confignon (+ 28 hectares), Plan-les-Ouates (+ 26 hectares) et Bernex (+ 23 hectares), aux frais de la zone agricole. A l'opposé, Pregny-Chambésy affiche une diminution de 43 hectares des zones 1 à 5, essentiellement au profit de la zone de verdure.

Pour en savoir plus

Tableaux disponibles sous : Espace et environnement




Afficher par page 1