3. Matières dangereuses

Entreposage de matières dangereuses

Biphényles polychlorés (PCB)

En Suisse, les PCB sont interdits dans différentes applications depuis 1972, par exemple dans les masses d'étanchéité de joints élastiques, les revêtements anticorrosion, les peintures et les vernis. En 1986, les PCB ont finalement été interdits pour toutes les applications. Vingt ans après l'interdiction totale, des quantités importantes de PCB utilisés dans le passé sont toujours susceptibles de se répandre dans l'environnement.
PCB dans les masses d'étanchéité des joints (OFEV)
Identification et élimination des condensateurs des PCB (Chemsuisse)

 

Pesticides

L’utilisation des herbicides est interdite sur les routes, les chemins et les places publiques ainsi que dans le domaine privé car chaque utilisation présente un risque pour l’environnement. Il existe des solutions alternatives.
Interdiction des herbicides sur les chemins et les places

Amiante et amiante mobile

La dangerosité de l'amiante n'est plus à démontrer, on sait que de faibles concentrations de poussière d'amiante dans l'air peuvent favoriser l'apparition des maladies pulmonaires dont des cancers.

Très utilisée durant de nombreuses années en raison de ses propriétés physico-chimiques (résistance au feu, résistance aux produits chimiques, bon isolant, résistance mécanique, etc.), l'amiante est interdite en Suisse depuis le 1er mars 1989.

On retrouve toutefois de l'amiante dans la plupart des bâtiments construits avant cette interdiction. Ce qui pose des problèmes lors de rénovations ou de démolitions. On retrouve aussi de l'amiante dans divers équipements de laboratoires ou d'ateliers. On parle alors d'amiante mobile.

Amiante, PCB, plomb : travaux de rénovation ou de démolition
Amante mobile - contacter le service du pharmacien cantonal

 

 

 

Avez-vous un commentaire sur cette page?