Policier·ière

Date de publication
2 septembre 2021
Auteur
Département de la sécurité, de la population et de la santé , Direction des ressources humaines - Centre de formation de la police et des métiers de la sécurité
Rémunération
Non défini
Taux d'activité
100%
Type de contrat
Contrat à durée déterminée
Délai d'inscription
31.12.2022
Entrée en fonction
A convenir

Votre mission

La police genevoise est opérationnelle 24h sur 24 et 365 jours par année. A l'écoute de chacun, la police cantonale répond de manière professionnelle aux sollicitations de tout citoyen.

La mission principale du policier·ière consiste à veiller à l'ordre, à la sécurité et à la tranquillité publics, au respect des lois et règlements, à la protection des personnes et des biens, en utilisant s'il y a lieu la contrainte ou la force, y compris létale. Il doit prévenir, rechercher et réprimer toute forme d'infraction, de crime ou de délit, commis au préjudice de la société et des citoyens. Par sa présence visible, la police assure en outre une action permanente de prévention des infractions.

La police se compose de différents services :

  • Police secours
  • Police de proximité
  • Police routière
  • Police judiciaire
  • Police internationale
  • Direction des opérations

 

Pour plus de détails sur les missions, veuillez vous référer à devenez.ge.ch

Votre profil

Formation
Formation post-obligatoire terminée, reconnue sur le plan fédéral: CFC ou équivalent.

Dès leur engagement, les titulaires devront suivre la formation initiale à l'Académie de police de Savatan (VD) pendant un an. Une fois leur brevet fédéral obtenu, sous réserve de disponibilité budgétaire, leur carrière professionnelle se déroulera à Genève au sein de la police cantonale.

Les aspirant·e·s sont rémunérés·e·s en classe 8/01 pendant la formation académique. Il·elle·s effectuent ensuite une formation pratique d'une durée de 12 mois avant d'être employé·e·s dans les différents service.s

Compétences particulières caractérisant le poste

Police en uniforme : être visible sur la voie publique, donner suite aux appels ayant un caractère social (drames familiaux, appels au secours, enfants perdus, etc), effectuer des interpellations de personnes, gérer les situations et/ou les événements  liés à la circulation routière ou des missions de sécurité et d’ordre public.

La Police judiciaire élucide les crimes et délits qui, en raison de leur gravité ou de leur complexité, nécessitent un travail d’enquête approfondi. A cet effet, elle procède notamment à la recherche et à l’analyse du renseignement opérationnel. La police judiciaire contribue en outre au maintien de l’ordre public dans des domaines spécifiques et traite les affaires transmises par les autres services de la police.

Conditions pour postuler.

  • L'âge limite d'admission : avoir entre 20 et 35 ans à la fin de la formation académique (avoir terminé sa 1ère année de formation avant son 35ème anniversaire)
  • La nationalité : être de nationalité suisse ou en possession d’un permis de séjour donnant accès à la naturalisation avant la fin de la formation académique
  • La langue française : avoir une attestation de réussite de l’épreuve complète de français organisée par l’UNIGE  Inscription en ligne
  • La pratique d'une langue étrangère : connaissance d'une deuxième langue (niveau A2)
  • La formation : avoir terminé avec succès une formation post-obligatoire de 3 ans, reconnue sur le plan fédéral.
  • Diplômes et certificats étrangers : Veuillez-vous renseigner sur le site de la Confédération pour la reconnaissance des diplômes. Avant cela et au besoin, vous devez d’abord faire traduire vos documents par un traducteur professionnel officiel
  • La moralité : disposer d'un casier judiciaire vierge et être inconnu des services de police. Ne pas faire l'objet ni de poursuites, ni d'actes de défaut de biens
  • Le permis de conduire : être en possession du permis de conduire catégorie B et A1 (sans restriction) avant le début de la formation académique. Si vous êtes en possession d’un permis de conduire étranger, vous devez aussi avoir obtenu l’équivalence pour la catégorie A2 avant de débuter la formation académique. Le permis D1 est un atout.
  • Le service militaire : avoir terminé son service obligatoire (école de recrue ou service civil) ou être soumis à la taxe d'exemption, ceci avant le début de la formation académique. Si le·a candidat·e à moins de 25 ans, il·elle doit avoir obtenu la nationalité suisse et terminé son service obligatoire avant le début de la formation académique
  • Savoir nager
  • Posséder un bon niveau de dactylographie. Méthode des dix doigts à l'aveugle et être capable de taper 120 frappes/minute

Vos avantages

Vous intégrerez une administration publique dont les valeurs essentielles sont le respect, l’intégrité, l’impartialité et la disponibilité ; où l’égalité entre hommes et femmes est garantie.

Vous profiterez de prestations sociales de qualité, développerez des compétences grâce à une offre en formations continues importante et variée et bénéficierez de possibilités d’évolution tout au long de votre parcours au sein du DSPS.

Observations

Les candidatures seront soumises à évaluation et les personnes correspondant au profil concerné effectueront un processus de sélection comprenant : tests de sports, français, psychotechniques, entretiens et visite médicale.

Seuls les dossiers de candidature complets et transmis via le lien devenez.ge.ch seront pris en considération. Vous y trouverez également de plus amples informations.

Lieu de travail

Selon affectation.