L'essentiel en bref

Le Fonds Jeunesse a pour but de soutenir financièrement des projets réalisés par:

 

  • Des jeune-s, personne-s physique-s porteurs de projets, domiciliée-s à Genève dont l’âge se situe entre 15 et 30 ans.
  • Une personne morale (sous forme d’association ou de fondation à but non lucratif), dont le siège est à Genève. Le Fonds Jeunesse octroie en priorité un soutien aux personnes morales qui ne disposent pas d’un budget de fonctionnement ordinaire.
  • Un établissement scolaire dans le cadre d'un projet solidaire auxquels les jeunes sont activement associés.

 

Les projets s'inscrivent en particulier dans l'un des domaines suivants:

  • culturel
  • insertion et intégration
  • sportif
  • développement durable
  • solidaire
  • promotion de la santé

 

L'évaluation des dossiers et la décision d'octroi d'un soutien financier sont du ressort de la commission du Fonds Jeunesse.

Constitution du dossier

La demande de soutien financier est présentée sous forme d’un dossier qui doit comprendre les éléments suivants :

  • une lettre de motivation;
  • une description détaillée du projet ;
  • un calendrier de réalisation du projet (date-s, durée et lieu);
  • un budget prévisionnel présentant les coûts ainsi que les sources de financement en précisant si elles sont assurées ou escomptées ;
  • pour une personne morale : les statuts signés et les derniers comptes révisés.

Le dossier doit parvenir au secrétariat du Fonds Jeunesse au plus tard 10 jours ouvrables avant la date de la séance de la commission consultative (voir dates 2019 ci-dessous). Afin de facilité sa réception, sa diffusion et son archivage, le dossier sera transmis uniquement par courriel et au format PDF.

E-mail: fondsjeunesse@etat.ge.ch

 

Délai de dépôt de dossiers

Date des séances de la commission du Fonds Jeunesse

3 septembre

13 septembre

8 octobre

18 octobre

5 novembre

15 novembre

3 décembre

13 décembre

 


 

Evaluation

Chaque projet devra respecter les critères suivants :

  1. Par et/ou pour les jeunes: Le projet présenté implique les jeunes en tant qu’actrices ou acteurs et non pas uniquement en tant que spectatrices ou spectateurs.
  2. Lieu de réalisation du projet: Le projet soutenu est mis en œuvre à Genève. Un projet nécessitant un déplacement hors du territoire genevois n’est pris en considération que s’il constitue un bénéfice pour la population genevoise.
  3. Non-rétroactivité: Le soutien financier n’est pas octroyé de manière rétroactive. Le projet doit donc se dérouler ultérieurement à la date de la séance de la commission consultative statuant sur le projet.
  4. Financement complémentaire: En principe, le soutien financier apporté par le biais du Fonds Jeunesse  est complémentaire à d'autres sources de financement qui doivent figurer dans le budget du projet. 
  5. Récurrence du soutien financier: Pour toute subvention destinée à une aide individuelle, le Fonds Jeunesse applique le critère du soutien unique sur une période de 5 ans. Passé ce délai, le demandeur peut soumettre un nouveau projet.

Le Fonds Jeunesse n’accorde aucun soutien financier pour :

  • Un projet de formation  individuel et/ou un cursus scolaire (stage, travail de maturité, séjour linguistique, etc.);
  • Une couverture de déficit;
  • Les frais de fonctionnement ordinaire d’un organisme;
  • Les salaires ou cachets

E-mail: fondsjeunesse@etat.ge.ch

Suivi

Les éléments suivants seront fournis dans les six mois qui suivent la réalisation du projet (personnes physiques) et six mois après la clôture des comptes suivant la fin du projet (personnes morales):

  • Le bilan comptable du projet laissant apparaître la liste détaillée de toutes les aides financières reçues et comprenant des annexes explicatives justifiant l'utilisation du soutien financier accordé par le Fonds Jeunesse;
  • Un rapport de réalisation comprenant toutes les informations utiles justifiant de la réalisation du projet, complété en fonction de sa nature par:
  • Une copie U-matic de la production;
  • Un exemplaire du CD
  • Un exemplaire en cassette vidéo; etc.
  • S'il y a lieu, les coupures de presse.