L'essentiel en bref

Les risques psychosociaux (RPS) sont des risques induits par l’activité elle-même ou générés par l’organisation et les relations de travail, recouvrant des risques professionnels d’origine et de nature variées qui mettent en jeu l’intégrité physique et psychique des employé-e-s.

Ayant des origines communes et souvent imbriqués, les RPS peuvent interagir entre eux. Ainsi le stress au travail peut favoriser l’apparition de violences au travail qui, à leur tour, augmentent le stress dans l’entreprise.

Vous trouverez sur les pages qui suivent comment mettre en place un dispositif de prévention des risques psychosociaux en entreprise, comment prévenir le stress, comment gérer des problématiques de harcèlement sexuel ou psychologique.

Mettre en place un dispositif de prévention des RPS

A cette fin, l’OCIRT a élaboré un guide complet dont vous nous recommandons vivement de prendre connaissance.

Voici résumés les points principaux à retenir :

La prévention et la gestion des RPS doit être assumée par la direction de l’entreprise qui doit clairement se positionner quant à son intention de ne pas tolérer de telles situations. Cela implique :

  • la définition et l’analyse de divers indicateurs, tels que les absences, les fluctuations de personnel, le nombre d’heures supplémentaires, les réclamations et les conclusions tirées d’enquêtes auprès des travailleurs;
  • la détermination systématique des dangers avec le soutien de spécialistes externes, si nécessaire;
  • la composition d’une équipe de travail constituée de toutes les personnes dont la participation et le soutien sont nécessaires à la détermination des dangers et à la réalisation de mesures ;
  • l’attribution des responsabilités et la clarification des rôles des divers acteurs en matière de RPS. ;
  • des directives qui visent la protection de l’intégrité personnelle, comportant notamment une déclaration de principe sur la tolérance zéro en matière d’atteintes à la personnalité, une description des comportements inacceptables et les moyens d’action en cas de problèmes;
  • l’information et la communication à tout le personnel sur les mesures préventives et de gestion, les objectifs et le déroulement des différentes démarches, ainsi que sur les résultats des analyses et des mesures ;
  • l’intégration du personnel à la discussion sur les RPS et les possibilités de solutions;
  • une démarche continue.

Prévenir le stress au travail

Le stress est ici compris comme «l’état de tension dans lequel se trouve un être humain mis dans une situation dangereuse ou pénible». Cet état de tension peut être causé par des facteurs stressants (par exemple : surcharge de travail, mauvaise ambiance entre collègues) et, s’il est prolongé, peut mener à l’apparition de symptômes divers (nervosité, troubles du sommeil, de l’appétit, maux de dos, etc.).

L’OCIRT a élaboré un document complet sur le stress au travail et les différents moyens d’y remédier.

Voici les points principaux résumés :

Le stress est un risque parmi d’autres, qui doit être prévenu comme les autres. Pour être efficaces, les mesures de prévention doivent être menées dans l’ordre suivant:

  1. Agir sur les causes du stress. Dans le cas du stress, il s’agit d’une action sur les facteurs qui se combinent pour causer le stress. Les conditions de travail doivent donc faire l’objet d’un examen attentif et, le cas échéant, de modifications (répartition des tâches, autonomie, prise en compte des responsabilités familiales, ...).
     
  2. Il n’est pas envisageable de supprimer toute source de stress, mais il est possible en revanche de tout mettre en œuvre pour gérer au mieux les situations problématiques qui ne peuvent pas être évitées. L’entreprise peut se donner et donner aux employés des outils permettant de faire face à des situations de crise, par exemple : possibilité de discuter des problèmes rencontrés en vue de les résoudre collectivement, possibilité de déléguer des tâches, de modifier les priorités, formation à des méthodes permettant à chacun de gérer au mieux les situations imprévues ou d’urgence.
     
  3. Limiter les conséquences négatives du stress. En dernier recours, et en complément aux démarches précédentes, il est possible de prévoir des mesures individuelles pour limiter les effets délétères du stress sur la santé.

Attention: Certaines entreprises croient lutter contre le stress mais se limitent à des mesures individuelles pour en atténuer les dégâts. Si les conditions de travail ne sont jamais remises en cause et que les seules actions de prévention portent sur le comportement des employés, cela revient à nier l’influence déterminante des conditions de travail sur l’apparition du stress.

Harcèlement sexuel ou psychologique, conflits et autres risques psychosociaux

L’OCIRT a élaboré un document exposant son rôle en matière de soutien dans des cas de harcèlement sexuel, psychologique ou autres situations de travail dégradées, mais aussi ses limites.

Que faire si vous estimez faire face à une situation de travail qui se dégrade sans perspective d’amélioration ?

En tant qu’employé, vous pouvez prendre contact avec l’OCIRT, en exposant le plus précisément possible ce qui vous tracasse.

Dans tous les cas, un inspecteur ou une inspectrice du travail discutera avec vous de votre situation et vous expliquera en quoi pourrait consister l’intervention de l’office. Votre dossier sera traité avec la plus grande confidentialité. Ce n’est qu’avec votre accord formel que nous entrerons en contact avec votre entreprise et évoquerons vos doléances.

Lorsque nous intervenons auprès d’un employeur si nous le jugeons nécessaire, nous lui demandons de mettre sur pied des mesures de prévention à visée collective permettant d’éviter qu’une situation de travail dégradée similaire ne survienne à l’avenir.

Selon la gravité de la situation, nous pouvons exiger que certaines mesures soient prises rapidement.

Si les problèmes ou certains actes constatés sont particulièrement graves, des poursuites pénales peuvent être envisagées.

En tant qu’employeur, votre rôle est d’agir afin de de prévenir tous risques psychosociaux ou situation pouvant être vécue comme stressante pour maintenir un climat de travail serein pour tous dans votre entreprise.