L'essentiel en bref

De nombreuses professions, qui gravitent autour du monde animal en général et du chien en particulier, sont réglementées. Il est ainsi par exemple obligatoire d'être au bénéfice d'une autorisation du SCAV pour promener plus de 5 chiens à la fois, y compris ses propres canidés.

S'agissant de la profession de vétérinaire traitant, c'est l'unité des droits de pratique de la direction générale de la santé qui délivre les autorisations. Le service de la consommation et des affaires vétérinaires  réglemente, quant à lui, la partie pharmacie vétérinaire.

 

Vétérinaires comportementalistes

Selon les problèmes comportementaux d'un animal, il est parfois utile de faire appel à un vétérinaire comportementaliste afin de l'aider et le soigner.

Bien que les consultations concernent principalement les chiens et les chats, il est également possible de faire appel à un vétérinaire comportementaliste pour des chevaux, des oiseaux ou encore tout autre animal domestique.

Voir aussi

Liste des vétérinaires comportementalistes de la région lémanique

Educateurs canins

Bien que les formations, tant théoriques que pratiques, ne soient plus obligatoires depuis le 1er janvier 2017, le service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) recommande vivement à toute personne qui prend un nouveau chien de suivre des cours d'éducation canine auprès d'un éducateur canin reconnu .

Il est également fortement recommandé aux personnes qui n'ont jamais détenu de chien de suivre le cours de sensibilisation auprès d'un éducateur canin ou d'un vétérinaire traitant afin de connaître les règles en vigueur concernant la détention de chiens.

Cours d'agrément pour les éducateurs canins

Conformément à la loi sur les chiens du 18 mars 2011 (LChiens; M 3 45), le SCAV organise un cours à l'attention des éducateurs canins voulant exercer sur le canton de Genève et étant au bénéfice d'un brevet ou d'un diplôme issu d'organismes reconnus par l'OSAV.

Vous trouverez ci-dessous tous les documents relatifs à ce cours qui aura lieu le mardi 6 novembre 2018 :

Voir aussi

Exercer une activité professionnelle avec des chiens

Refuges, chenils et chatteries

Pour figurer sur la liste des chenils et chatteries autorisés , les chenils et chatteries doivent obtebir l'autorisation du SCAV et se soumettre à des contrôles réguliers.

La garde de chiens ou de chats (jusqu'à cinq animaux au total) ne nécessite pas d'autorisation du SCAV.

L'activité des chenils et chatterie est réglementée par la loi sur la protection des animaux (RS455) et son ordonnance (RS455.1).

Promeneurs de chiens

L'activité de promeneurs pour chiens est soumise à autorisation du service dès qu'une personne promène plus de 3 chiens à la fois, y compris ses propres canidés.

Voir aussi

Exercer une activité professionnelle avec des chiens

Commerces d'animaux

Le commerce professionnel d'animaux est soumis à une autorisation délivrée par le service de la consommation et des affaires vétérinaires.

Il existe sur le canton de Genève quatre commerces où sont vendus principalement les petits rongeurs, les lagomorphes (lapins), les oiseaux et les poissons. Ces enseignes ont contrôlées périodiquement, par la commission pour la protection des animaux.

Parcs, jardins zoologiques, refuges et vivariums

Comme tout lieu détenant des animaux, les parcs et jardins zoologiques ainsi que les refuges et vivariums sont soumis à contrôle et autorisation du service de la consommation et des affaires vétérinaires.

Ces contrôles concernent notamment les espèces et le nombre d'animaux détenus ainsi que la taille des espaces dans lesquels ils sont détenus.