L'essentiel en bref

Dans le cadre de sa mission de service public, le SCAV effectue occasionellement des analyses de denrées alimentaires sur demande de particuliers ou d'entreprises.

Le SCAV n'a en revanche pas pour rôle d'effectuer des analyses dont le but est privé ou commercial.

Les prestations régulièrement effectuées par le SCAV pour les particuliers sont :

Tout autre demande d'analyse est examinée au cas par cas et doit faire l'objet d'une demande auprès du SCAV.

 

 

Demander des analyses chimiques et microbiologiques

Faire analyser une denrée alimentaire

Les prestations régulièrement effectuées par le SCAV pour les particuliers sont :

Tout autre demande d'analyse est examinée au cas par cas et doit faire l'objet d'une demande par e-mail.

  • Si la demande peut s'inscrire dans le cadre des activités et des missions du SCAV, vous recevrez un devis avec indication du délai et du montant des émoluments.
  • Si le SCAV ne peut répondre à votre demande, les chimistes cantonaux romands ont établi une liste des associations et entreprises susceptibles de réaliser des analyses ou des expertises dans le domaine des denrées alimentaires auprès desquelles vous pouvez vous adresser

Achat ou consommation de produits pouvant poser un problème de sécurité alimentaire

  • Si vous observez des denrées alimentaires qui ne devraient pas être proposées à la vente (ex : dates de péremption échues, aliments altérés, etc.)
  • Si vous remarquez une mauvaise manipulation ou conservation des aliments dans un commerce
  • Si vous constatez des pratiques d'hygiène critiquables
  • Si vous avez été intoxiqué suite à la consommation d'un aliment

Consultez la page Intoxication alimentaire et plaintes

Le SCAV ne fait pas d'analyses des repas préparés à la maison. Il intervient uniquement sur les produits consommés dans un restaurant ou achetés en commerce.

Il n'est pas nécessaire de transmettre au SCAV les restes de votre repas ou aliment pour analyses sauf si on vous le demande expressément.

Seuls les constats effectués sur des échantillons prélevés officiellement par un contrôleur/inspecteur sont valables pour que le SCAV puisse prendre des mesures auprès des entreprises concernées.

Date de péremption dépassée

L'aliment est-il toujours comestible ? Peut-il être analysé ?

En dehors des contrôles officiels, le SCAV ne réalise pas d'analyses de comestibilité pour des particuliers. Généralement le coût d'une analyse est très largement supérieur à la valeur du produit. Si vous avez un doute sur la comestibilité du produit (emballage gonflé, présence de moisissures, odeur suspecte, etc.), nous vous recommandons de le jeter ou de demander conseil au fabricant du produit.

Sauf exception, les denrées alimentaires doivent mentionner une date limite de consommation ou une date de durabilité minimale.

Date de durabilité minimale

La date de durabilité minimale est généralement indiquée comme «A consommer de préférence avant le …» ou «A consommer de préférence avant fin …» suivi de la date. Au-delà de la date de durabilité minimale, un produit va perdre en qualité gustative ou nutritionnelle. Un léger dépassement de cette date ne devrait pas poser de problème en terme de sécurité alimentaire. En cas de doute sur la comestibilité, il vaut mieux jeter la denrée plutôt que s'exposer à une intoxication ou tout autre problème.

Date limite de consommation

La date limite de consommation est indiquée comme «A consommer jusqu'au …» suivi de la date. Au-delà de cette date, le fabricant ne peut plus garantir que la sécurité alimentaire du produit est respectée. Le produit ne doit pas être consommé.

Autocontrôle pour les entreprises

Le SCAV n'effectue, ni les analyses, ni les examens d'étiquetage, pour les entreprises dans le cadre de leur autocontrôle.

Pour vous aider dans le suivi de la qualité de vos denrées alimentaires ou dans la mise en place d'un autocontrôle, les chimistes cantonaux romands ont établi une liste des associations et entreprises susceptibles de réaliser des analyses ou des expertises dans le domaine des denrées alimentaires

Voir aussi

Fabriquer, importer ou commercialiser une denrée alimentaire

Faire analyser mon eau du robinet

Contrôle de champignons

Vous avez cueilli des champignons et souhaitez vous assurer qu'ils sont comestibles.

Contrôle des cueillettes privées

Vous pouvez faire contrôler votre cueillette en vous rendant au service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV).

De août à octobre : Sans rendez-vous

Lundi : 8h30 - 10h00 et 16h00 - 18h00
Mardi : 16h00 - 18h00
Mercredi : 16h00 - 18h00
Jeudi : 16h00 - 18h00
Vendredi : pas de contrôle

De novembre à juillet : Uniquement sur rendez-vous

Prenez rendez-vous en composant le 022 546 56 00

Les contrôles des cueillettes privées sont gratuits.

Conseils et informations

Le SCAV vous donnera des conseils sur :

  • La manière de ramasser les champignons;
  • le comportement à avoir en forêt;
  • la conservation des champignons;
  • et même des conseils sur la meilleure manière de cuisiner ou conserver votre récolte !

Voir aussi :  Association suisse des organes officiels de contrôle des champignons (VAPKO)

Victime d'une intoxication

Si vous avez consommé des champignons de votre cueillette et que vous ne vous sentez pas bien, vous êtes peut-être victime d'une intoxication.

  • Appelez sans tarder le 144 ou Tox Info Suisse au 145.

Si vous êtes témoin d'une intoxication :

  • Allonger la personne intoxiquée en position latérale, la couvrir et la rassurer.
  • Demander l'heure du dernier repas contenant des champignons ainsi que l'heure d'apparition des premiers symptômes.
  • Sauf indication contraire d'un médecin, ne rien faire avaler et ne rien donner à boire (y compris de l'eau).
  • Récupérer si possible les épluchures, les restes du repas ou, à défaut, prélever un peu de vomissures. Ces éléments devraient permettre l'identification des champignons incriminés et la mise en œuvre d'un traitement adéquat.

Contrôle pour les entreprises

Les examens de champignons pour les entreprises souhaitant dans le cadre de leur autocontrôle faire vérifier des lots de marchandises ne se font que sur rendez-vous.

Cette prestation est soumise à émolument.

Prendre contact avec le SCAV par téléphone ou par e-mail. Un devis sera établi en relation avec votre demande et un rendez-vous sera fixé.