L'essentiel en bref

La canicule se caractérise par une période de forte chaleur prolongée.

En Suisse, on estime qu'il y a canicule lorsque – pendant au moins 3 jours consécutifs – les températures dépassent :

34oC le jour

20oC la nuit

 

Le dispositif de surveillance genevois comprend 4 niveaux d'action :
  1. La surveillance et l'alerte
    La surveillance se fait avec la collaboration de MétéoSuisse qui émet quotidiennement un bulletin de prévision. Quand les critères caniculaires sont atteints, le médecin cantonal déclenche l'alerte canicule. Une information est envoyée aux partenaires ainsi qu'aux communes genevoises pour qu'ils activent leur propre plan canicule.
     
  2. La coordination des acteurs
    Le service du médecin cantonal met en réseau les acteurs institutionnels, associatifs et communaux.  Il coordonne les mesures de prévention au niveau cantonal.
     
  3. La prévention
    Il s'agit notamment d'identifier les personnes à risque dans chaque commune et de diffuser des recommandations au public cible et aux professionnels.
     

  4. Les interventions sociales et sanitaires sur le terrain
    Elles sont le fait des professionnels de la santé et du social engagés dans le dispositif cantonal : imad, les EMS, les régies, les pharmacies, les services d'urgence à domicile, ainsi que les communes par le biais de leurs dispositifs spécifiques.

Les communes qui souhaitent développer un plan canicule peuvent s'adresser au service du médecin cantonal.

Problèmes de santé liés à la canicule

L'exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l'organisme et peut avoir des conséquences graves.

On risque principalement :

  1. Une déshydratation
  2. L'aggravation d'une maladie chronique
  3. Un coup de chaleur

En cas de déshydration intense, il est important de rafraîchir la personne déshydratée (la faire boire, la doucher avec de l'eau fraîche, lui appliquer un  linge humide sur le corps, etc.)

 

Un risque grave : le coup de chaleur

Le coup de chaleur se produit lorsque le corps ne peut plus réguler sa température qui augmente rapidement.


Symptômes pouvant apparaître en cas de coup de chaleur
  1. Température corporelle élevée
  2. Pouls rapide
  3. Faiblesse/fatigue
  4. Maux de tête
  5. Crampes musculaires
  6. Sécheresse buccale
  7. Etat de confusion, vertiges, troubles de la conscience
  8. Nausées, vomissements, diarrhées
 
ATTENTION : une personne victime d'un coup de chaleur est en danger.
En cas de malaise, il faut agir vite et appeler le 144.

 

 

Personnes à risque

Les personnes à risque doivent faire preuve de davantage de vigilance face à la canicule.

Il s'agit des :

  1. Personnes âgées
  2. Enfants de moins de quatre ans
  3. Malades chroniques ou sous certains traitements (tranquillisants, antidépresseurs, psychotropes, diurétiques, etc.)
  4. Personnes atteintes de handicaps physiques ou psychiques
  5. Femmes enceintes
  6. Travailleurs, militaires, sportifs ou personnes en milieu carcéral, exposés à de fortes chaleurs

 

Durant les périodes de fortes chaleurs, il est important de se montrer solidaires en prenant des nouvelles de ses voisins, et plus particulièrement s'il s'agit de personnes âgées, seules ou handicapées.

ATTENTION : ne jamais laisser un enfant seul dans un véhicule par fortes chaleurs. Si vous constatez une telle situation, appelez immédiatement le 117.

Recommandations pour se préserver de la chaleur

Se protéger de la chaleur

Eviter les activités physiques aux heures les plus chaudes.

A l'extérieur, rester à l'ombre. Porter un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de couleur claire. Emporter avec soi une bouteille d'eau.

Maintenir les fenêtres, les stores ou les volets fermés tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Aérer le logement la nuit, en provoquant des courants d'air.

 
Se rafraîchir

Eviter de sortir et rester dans les pièces les plus fraîches de votre domicile.

Si vous ne trouvez pas la fraîcheur chez vous, vous rendre dans des endroits frais et climatisés de proximité : supermarchés, cinémas, musées … et y rester au moins 2 heures.

Prendre, régulièrement dans la journée, des douches ou des bains, et s'humidifier le corps plusieurs fois par jour avec un brumisateur ou un gant de toilette.

 
Boire

Boire le plus possible, même en l'absence de sensation de soif, et au moins 1.5 litre par jour.

Manger léger en fractionnant les repas (fruits, légumes, soupes froides).

Eviter l'alcool car il accentue l'effet néfaste de la chaleur et augmente la déshydratation.

 
Aider ou se faire aider

Ne pas hésiter à demander de l'aide à des proches ou des voisins si la chaleur pose problème.

Vous informer de l'état de santé de vos proches et de vos voisins, et veiller tout particulièrement sur les personnes isolées et dépendantes. Les aider à boire.

Interroger votre médecin sur la prise des médicaments habituels.

Si votre commune vous en fait l'offre, vous inscrire sur les listes des personnes qui devront être contactées en période de canicule.

 

Voir aussi

Protection contre la canicule

Recommandations pour les personnes âgées ou dépendantes (OFSP)

Recommandations et informations au personnel soignant (OFSP)

Recommandations pour les travailleurs (Seco)

Recommandations pour les personnes travaillant à l'extérieur (SUVA)

Météo et ozone

MétéoSuisse

Pollution de l'air actuellement à Genève

 

En cas de malaise

Appeler le 144

Si une personne a de la fièvre, est désorientée ou a des difficultés à boire, il faut agir vite et appeler le 144.

Protéger les animaux domestiques en cas de fortes chaleurs

Eviter un coup de chaleur à son animal

Ce qu'il faut savoir
  1. Eviter les sorties et activités en pleine journée.
    Promener plutôt les chiens le matin tôt et tard le soir.
     
  2. Leur proposer régulièrement de l'eau fraîche à boire.
     
  3. Certains chiens sont plus disposés au coup de chaleur.
    Les races de type brachycéphale (races à "nez écrasé" comme le bouledogue) ont plus de peine à haleter et donc à évacuer la chaleur. Les petits chiens et ceux de couleur foncée ont tendance à plus absorber la chaleur extérieure réverbérée par le béton brûlant. Il est donc prudent d'éviter la balade sur le bitume en plein soleil d'autant que celui-ci peut provoquer des brûlures au niveau des coussinets.
     
  4. Même en respectant des précautions, un animal peut être victime d'un coup de chaleur.
    En cas d'halètement persistant, de respiration rapide, d'état léthargique voire de perte de conscience, doucher le corps à l'eau fraîche mais pas glacée. Dans un deuxième temps, une fois la crise passée et l'animal placé à l'ombre et au calme, bien l'abreuver (sans le forcer). Ne pas hésiter à appeler le vétérinaire.
     
  5. D'autres espèces que les chats et les chiens sont également sensibles à la chaleur comme par exemple les chinchillas.
    Il est important de les détenir dans un environnement bien ventilé, frais et à l'ombre les jours de canicule.
Voir aussi

Recommandations aux propriétaires de chiens, de chats et autres animaux domestiques

 

Ne jamais laisser un animal seul dans un véhicule lorsqu'il fait chaud

Ce qu'il faut savoir

Les fortes chaleurs sont dangeureuses, voire mortelles, pour les animaux, surtout s'ils sont enfermés dans une voiture.

Une fenêtre entrouverte ne suffit pas pour éviter les coups de chaleur.

En seulement quelques minutes, un véhicule se transforme en véritable four, y compris à l'ombre.

  • Par une température extérieure de 25°, la température à l'intérieur d'une voiture stationnée peut s'élever entre 38° et 50° en quelques minutes.
  • Par une journée à 32°, la température intérieure peut atteindre 70° en moins de 10 minutes.

Lorsque l'on aperçoit un chien enfermé dans une voiture au soleil, il est important d'appeler immédiatement la gendarmerie ou la police municipale locale.

 

 

Recommandations pendant un parcours en voiture
  1. Installer des pare-soleil (ceux utilisés pour les enfants) aux fenêtres du véhicule.
     
  2. Pour rafraîchir et hydrater au maximum l'animal, l'abreuver régulièrement (prévoir une gamelle et des récipients d’eau) et en utiliser un brumisateur.
     

 

 

Contacts

Service du médecin cantonal

Rue Adrien-Lachenal 9
1207 Genève

Tél. +41 22 546 50 00

 

Service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV)

Quai Ernest-Ansermet 22
Case postale 76
1211 Genève 4 Plainpalais

T. +41 22 546 56 00