L'essentiel en bref

La zone agricole sert à garantir la base d'approvisionnement du pays à long terme, à sauvegarder le paysage et les espaces de délassement et assurer un équilibre écologique. Elle devrait être maintenue autant que possible libre de toute construction en raison de ces différentes fonctions. Le cadre légal fédéral sur l'aménagement du territoire est très restrictif en matière d'autorisation de construire.

La zone agricole du canton de Genève représente 45% du territoire, soit 12'733 hectares. 10'050 hectares (soit 36% de la surface cantonale) sont consacrés à la production agricole. Parmi ces surfaces productives, les surfaces d'assolement (SDA) considérées comme les meilleures terres du canton, bénéficient d'une protection particulière.

La zone agricole n'est pas uniquement une zone de production. Elle est notamment occupée par des habitations dispersées, des hameaux, des constructions agricoles, des gravières ou des infrastructures routières.

Contact

Office cantonal de l'agriculture et de la nature (OCAN)

Autorisations de construire en zone agricole

Vous avez prévu un projet de construction en zone agricole ?

La zone agricole est considérée comme une zone "inconstructible" par opposition à la zone à bâtir. Chaque construction ou installation, qu'elle soit agricole ou non, est soumise à autorisation de construire afin de déterminer si le projet est conforme à la zone agricole.

De plus, les terres qui font partie du quota cantonal des surfaces d'assolement (SDA) sont particulièrement protégées, car elles sont considérées comme les meilleures terres agricoles. Chaque canton a le devoir de respecter le quota que la Confédération lui a attribué. Ainsi, que votre projet de construction soit agricole ou non agricole, s'il est situé sur des SDA, il sera étudié également sous cet angle.

 
  • Exploitants, agriculteurs
  1. Si votre projet consiste en une construction agricole, déposez une demande d'autorisation de construire et téléchargez les différents formulaires nécessaires auprès de l'Office des autorisations de construire (OAC) :  le "formulaire unique" et les différents documents et formulaires à joindre à votre demande.

Et complétez-les avec le formulaire A - Autorisation de construire un ouvrage pour une exploitation agricole (Q01) dédié aux autorisations de construire pour une exploitation agricole en plus des autres formulaires exigés par l'OAC.

 

  1. Votre projet dépasse le cadre du développement interne et la construction s'inscrit dans le cadre de la production non tributaire du sol (ce peut être le cas pour une serre maraîchère, horticole ou une porcherie).

Dans ce cas, déposez une demande de renseignement  (DR) à l'Office des autorisations de construire et joindre les documents et formulaires nécessaires à cette DR. Cette demande initiera une procédure de planification, intitulée plan localisé agricole (PLA). Ce type de construction doit prendre place dans les zones agricoles spéciales (ZAS), périmètres définis dans le plan directeur cantonal.

  • Autres propriétaires

Vous possédez un bien et vous souhaitez le transformer, le rénover, l'agrandir. Suivant votre cas, vous pouvez bénéficier des exceptions concernant les constructions hors zone à bâtir. Ces exceptions se basent notamment sur les articles 24c et 37a de la loi sur l'aménagement du territoire (LAT), les articles 41 et 42 et 43 de l'ordonnance sur l'aménagement du territoire (OAT) (garantie de la situation acquise), les articles 24a, 24d, 24e de la LAT et 39, 42b OAT (changement d'affectation, bâtiment digne de protection, détention d'animaux à titre de loisir, …).

L'office des autorisations de construire (OAC) est le guichet officiel où tous les formulaires et documents à joindre ad hoc peuvent être téléchargés : le "formulaire unique" et les différents documents et formulaires à joindre à votre demande.

 

Le formulaire B - Autorisation de construire un ouvrage non-agricole en zone agricole (Q02) doit être rempli en bonne et due forme en plus des autres formulaires exigés par l'OAC.

La demande d'autorisation de construire est déposée à l'OAC qui le distribue pour préavis aux différents services concernés, dont l'OCAN.

Projets d'urbanisation et d'infrastructures en zone agricole

Vous êtes agriculteur-trice, fermier ou propriétaire et les parcelles que vous exploitez pourraient être impactées par un projet cantonal (infrastructures routières, grands projets d'urbanisation cantonaux tels que les Cherpines, les Communaux d'Ambilly, Zimeysaver, Bernex ou Grand-Saconnex, …). Ou vous avez entendu parler d'un projet de modification de zone, d'un plan directeur communal, d'un plan de site ou toute autre démarche planificatrice qui vous concernerait.

Contactez le service de l'espace rural pour tous éléments liés à la compréhension du dossier T 022 388 71 71.

 

Projets impactant la zone agricole (remblais, gravières, renaturations)

Des remblais, des gravières ou des projets de renaturation sont prévus dans votre région. En tant qu'agriculteur-trice, fermier ou propriétaire, vous pourriez être impactés par ce type de projets. Si certaines de vos parcelles sont des surfaces d'assolement (SDA), sachez que celles-ci sont scrupuleusement observées par le monitoring cantonal des SDA et doivent être autant que possible épargnées par les projets impactant la zone agricole. Toute emprise doit être minimisée et fait l'objet d'une pesée d'intérêt.

Contacts

Service de l'espace rural T 022 388 71 71 pour toutes questions sur les éventuelles contraintes.