L'essentiel en bref

Lorsque l'on est au chômage, rechercher un emploi est un travail à plein temps. L'office cantonal de l'emploi (OCE) vous soutient dans vos recherches, en vous donnant des conseils. Pour être efficace :

Les candidats inscrits à l'OCE peuvent également accéder à la plateforme de formation en ligne JobIn.

 

 

Vous souhaitez obtenir un soutien pour chercher un emploi sans faire appel à l'assurance-chômage ?

Rendez-vous à la Cité des métiers du Grand Genève. Cette plate-forme vous conseille gratuitement, de manière anonyme et sans rendez-vous.

Vous êtes jeune diplômé à la recherche de votre premier emploi ?

Jeunes@Work est votre partenaire. Vous pouvez le contacter sans vous inscrire au chômage.

Vous avez entre 15 et 25 ans, n'avez pas achevé votre formation et souhaitez être orienté dans ce domaine ?

Cap Formations, situé dans les locaux de l'office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue ou OFPC, vous coache et vous oriente vers les filières adéquates.

Cibler des emplois en lien avec ses compétences

Genève a un marché de l'emploi très compétitif. Vos recherches doivent donc être ciblées sur les emplois en lien avec vos points forts et compétences principales.
 

Comment faire ?

  1. Posez-vous les questions suivantes: qu'est-ce que je sais faire ? Ai-je déjà fait quelque chose qui a été reconnu par des certificats ou des recommandations ? Etablissez la liste de vos compétences :
    Exemples
    • conduire des séances de travail
    • monter des échafaudages
    • rédiger des dossiers de presse
    • travailler de manière autonome
       
  2. Aidez-vous du répertoire d'aide à l'identification des compétences et des métiers, rubriques "activités" ou "compétences".
     
  3. Définissez 3 emplois, en lien avec vos principales compétences, où vous pensez que vos chances d'être recruté sont réelles. Répondez uniquement à des offres pour lesquelles vous pouvez faire valoir vos compétences.
     

  4. Entraînez-vous à présenter à haute voix vos compétences et vos points forts en 2 à 3 minutes, comme si vous étiez devant un recruteur. Citez des réalisations concrètes. N'hésitez pas à faire l'exercice devant vos connaissances. Cela vous aidera à préparer vos entretiens d'embauche.

 

Créer un dossier de candidature et un CV percutants

Votre dossier de candidature doit être complet, à jour, propre, lisible et attrayant. Créez-le sur ordinateur. Pour les rares professions qui demandent encore un CV sur papier, vous pourrez toujours l'imprimer.
 

Informations à faire figurer dans un bon CV

Votre CV doit tenir sur 2 pages maximum et pouvoir se lire très rapidement. En règle générale, un recruteur ne passe pas plus de 30 à 60 secondes sur un CV. Ce dernier doit comprendre au moins les rubriques suivantes, dans cet ordre :

  1. Informations et coordonnées personnelles
  2. Photo récente et professionnelle de vous, axée sur votre visage. Si vous publiez votre CV sur le web vous devez absolument y mettre une photo.
  3. Titre ou objectif professionnel
  4. Compétences professionnelles et personnelles. Pour les CV web, les mots-clés suffisent. La description de vos compétences doit être adaptée aux besoins de l'employeur figurant dans l'offre d'emploi
  5. Expérience
  6. Formation
  7. Connaissances informatiques/bureautiques
  8. Langues (préciser le niveau selon le cadre européen CEFR ou contextualiser)

Le site web de Success & Carreer contient des astuces et des conseils utiles dans ce domaine.
 

Créez votre CV au format Pdf

Inspirez-vous ou utiliser des modèles présents sur le web,  comme par exemple :

Créez votre CV web

Si vous êtes à l'aise avec le numérique:

Votre lettre de motivation

Bien qu'elle soit de moins en moins lue, elle est encore très souvent demandée dans les annonces.

Aidez-vous du site web de Success & Career, il contient des conseils très utiles www.success-and-career.ch/conseils
 

Vos certificats et diplômes

Ayez une copie de chacun de vos certificats de travail, de formation et de vos diplômes en version Pdf. Chaque copie doit être propre, soignée, lisible et en couleurs.

Si un recruteur reçoit un document de mauvaise qualité, il n'y prêtera même pas attention.

Soigner ses données sur Internet

La grande majorité des recruteurs utilise Internet pour aller chercher de l'information sur les candidats potentiels ou pour identifier et approcher des candidats passifs.

 

Soignez votre e-réputation

Votre image ou réputation sur Internet, appelée "e-réputation" ou "identité numérique", est devenue incontournable lorsque vous cherchez un emploi.

La majorité des employeurs "googlisent" leurs candidats dans le cadre d'un processus de recrutement. Ils veulent savoir à qui ils ont à faire.

  • Vous avez un compte Facebook, Twitter, Instagram, etc. ? Faites attention à ce que vous publiez et à qui vous y donnez accès. Un faux pas et vous pourrez manquer des opportunités professionnelles.
  • Ne dites pas "je préfère ne rien mettre sur Internet pour ne pas avoir de problèmes" ! Votre e-réputation dépend aussi de ce que les autres publient à votre sujet sur Internet. Et si vous êtes absent des réseaux sociaux, quelqu'un d'autre pourrait prendre votre identité numérique.
     

Créer un profil LinkedIn et un CV web

A moins de chercher un emploi dans un secteur où  il n'est pas utilisé par les recruteurs, comme certaines professions du bâtiment, de la restauration, des services à la personne, etc., créez et soignez votre profil LinkedIn.

LinkedIn domine les marchés genevois et suisse romand. La majorité des employeurs l'utilisent dans leur processus de recrutement.

Pensez également à vous profiler sur des plateformes de CV web, voire des blogs professionnels.

Vous êtes à l'aise avec les outils numériques ? Créez votre CV sur le web avec cvwanted ou doyoubuzz.

Vous pouvez utiliser ces outils pour accroître votre visibilité et votre attractivité vis-à-vis d'un recruteur potentiel et pour bâtir une e-réputation positive.

Les mots-clés que vous utilisez pour décrire votre profil sur ces plateformes doivent correspondre aux mots-clés utilisés par les recruteurs pour décrire les postes que vous convoitez !

Consacrer du temps à ses recherches et les diversifier

Consacrez 8 heures par jour à vos recherches d'emploi et utilisez tous les canaux de recrutement.

Votre semaine type - 40 heures dediees a votre avenir
 

N'oubliez pas que votre réseau de relations est l'un des moyens les plus efficaces pour retrouver un emploi. Annoncez à vos amis et à vos connaissances que vous recherchez une nouvelle activité. N'hésitez pas à contacter des professionnels qui travaillent dans votre secteur, idéalement par le biais de vos connaissances.

50% reseau personnel de relations, 25% reponses a des offres d'emploi, 25% candidatures spontanees

Profitez de l'obligation d'annonce des postes vacants à l'ORP par les employeurs et les agences de placement. A partir du 1er juillet 2018, les employeurs et les agences de placement qui ont des postes à pourvoir dans des professions où le taux de chômage fédéral moyen est égal ou supérieur à 8%  doivent obligatoirememnt annoncer leurs offres d'emploi en priorité à l'ORP, excepté dans certaines situations.  Ils doivent le faire sur la plateforme fédérale Job_Room du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), où il est important de vous inscire également. Vous avez alors 5 jours pour postuler avant tous les autres candidats non inscrits à l'ORP.  En effet, l'employeur n'a pas le droit de publier son annonce ailleurs dans ce délai de 5 jours. Cet avantage a pour but de favoriser le recrutement des candidats à l'emploi inscrits dans les ORP. 

Visionnez la vidéo d'explication du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) :

SECO

Soigner ses postulations et préparer ses entretiens

Travaillez vos méthodes de postulation

Lorsque vous postulez par téléphone ou par e-mail, pensez à bien vous préparer. Vous trouvez des informations utiles à ce sujet dans les dépliants ORP de la Confédération.

Préparez soigneusement chacun de vos entretiens d'embauche

Vous devez pouvoir convaincre votre interlocuteur dès les premières secondes :

Accepter le temporaire et chercher hors du canton

Acceptez les emplois temporaires même à temps partiel

Si vous trouvez une activité rémunérée, n'hésitez pas, même si elle est temporaire ou à temps partiel. Vous pourrez ajouter cet emploi dans votre CV et améliorer vos chances auprès d'un futur recruteur.

Si vous êtes inscrit au chômage, ce type d'emploi, appelé "gain intermédiaire", augmentera la plupart du temps votre revenu.

Pour toutes questions y relatives, votre caisse de chômage est seule compétente et nous vous invitons à vous adresser directement à cette dernière.
 

Recherchez un emploi hors du canton et de la Suisse

N'hésitez pas à étendre vos recherches dans d'autres cantons suisses et en Europe (EU/AELE).

La mobilité géographique, c'est un choix plus vaste de postes de travail, l'élargissement de votre horizon professionnel, une expérience valorisante et la preuve que vous savez vous adapter.

Pour accéder directement à des offres en ligne, utilisez :

Prestations en cas de prise d'emploi hors du canton

Vous venez de décrocher un emploi hors du canton et cela vous occasionne des frais de déplacement et/ou vous oblige à séjourner loin de votre lieu de domicile durant la semaine ?

L’assurance-chômage peut, sous certaines conditions, participer aux frais de déplacement, de logement et de repas pendant 6 mois maximum, si votre lieu de travail se situe à plus de 50 km en transports publics et/ou à plus d’une heure en véhicule privé.
 

Prestations en cas de recherche d'emploi à l'étranger

Si vous souhaitez chercher un emploi dans un état membre de l’UE ou de l’AELE, vous pouvez exporter à l’étranger, à certaines conditions, votre droit suisse à l’indemnité de chômage pour une durée maximale de 3 mois (exportation de prestations).

Si votre recherche d’emploi reste infructueuse, vous devez rentrer en Suisse avant l’expiration du délai convenu et vous annoncer à l’office cantonal de l'emploi dès votre retour.


Utiliser l'allocation d'initiation au travail (AIT)

Un employeur s’intéresse à vous, mais il hésite encore car il vous manque certaines compétences pour répondre entièrement au cahier des charges du poste à pourvoir.
Grâce à l'AIT, ce n’est plus un problème : s'il vous engage, cet employeur peut obtenir un soutien financier de l'assurance-chômage pour vous former.

Il s'agit d'une participation au paiement de votre salaire pendant plusieurs mois.

Alors n’hésitez pas à lui parler de cette allocation !

Pour en savoir plus sur l'AIT :

  • Lisez notre flyer A4
  • Transmettez ce dépliant à un employeur qui s'intéresse à vous. Ce document est également disponible dans notre hall d'accueil à Montbrillant.
     

Ils ont été recrutés via l'AIT !

Grâce à l’AIT, des employeurs n’hésitent pas à donner leur chance aux candidats comme Olivier ou Marianne. Chaque année, vous êtes des centaines à pouvoir relancer votre carrière via l'AIT.

Ces exemples, illustrés par des vidéos, sont tirés de cas réels :

Video AlbertoVideo MarianneVideo Olivier


Intéressé ?

Si vous avez trouvé une entreprise prête à vous faire confiance ou vous souhaitez en savoir plus sur l'AIT, contactez votre conseiller en personnel sans tarder.

Votre demande doit lui parvenir au plus tard 10 jours avant la prise d'emploi.