L'essentiel en bref

L'école publique s'engage à ce que chaque enfant puisse suivre une scolarité adaptée à ses capacités et à ses besoins. Cela est notamment le cas si votre enfant souffre d'un problème de santé, d'une maladie chronique ou d'une incapacité physique, temporaire ou permanente, qui nécessite de prendre des mesures particulières afin qu'il ou elle puisse suivre sa scolarité dans les meilleures conditions possibles. Des dispositions similaires existent pour l'intégration des enfants dans les structures d'accueil de la petite enfance (crèches, espace de vie enfantine, etc.).

Si votre enfant souffre d'un problème de santé ou d'une incapacité physique - pour un temps court ou long - , il est important de vous adresser en premier lieu à l'infirmier-ère de son école pour évaluer ses besoins. L'objectif est de favoriser avec l'ensemble des intervenants sa bonne intégration et le suivi harmonieux de sa scolarité.

Dans certains cas, si l'état de santé de votre enfant nécessite l'intervention d'un tiers à l'école en raison d'un risque de crise (réaction allergique, crise d'épilepsie, autre), pour des soins fréquents ou pour une assistance en cas d'évacuation du bâtiment, l'infirmier-ère scolaire vous proposera d'établir un projet d'accueil individualisé (PAI).

Qu'est-ce qu'une maladie chronique? C'est une affection de longue durée qui peut évoluer avec le temps. Les situations de diabète, d'allergie, d'intolérance alimentaire, d'épilepsie ou d'asthme en font partie. Il en existe beaucoup d'autres.

 

Qui sont les intervenants?

L'infirmier-ère scolaire et le médecin scolaire répondant de l'établissement veillent à l'accueil et à la bonne intégration des enfants et jeunes porteurs de maladie chronique et/ou de handicap. Ils sont titulaires de formations spécifiques et relèvent du service de santé de l'enfance et de la jeunesse (SSEJ).

Ces professionnels de la santé travaillent en collaboration avec tous les partenaires scolaires, l'équipe enseignante, la direction d'école, ainsi qu'avec le parascolaire et les différents intervenants et services du réseau genevois.

L'infirmier-ère scolaire et le médecin référent sont soumis au secret médical. La diffusion d'informations sur la santé de votre enfant aux autres intervenants ne se fait qu'avec votre accord.

 

 

Qu'est-ce ce qu'un Projet d'accueil individualisé (PAI)?

Un projet d'accueil individualisé (PAI) est un document proposé par l'infirmier.ière et établi à votre demande. Il est discuté avec vous et le médecin de votre enfant. Il contient les informations nécessaires pour prévenir les risques de crise, assurer les bons gestes en cas d'urgence et/ou pour accompagner votre enfant dans son quotidien. Le diagnostic médical n'apparaît cependant dans un PAI que si vous donnez votre accord.

Le PAI est partagé avec les enseignants ou les éducateurs, ainsi qu'avec toutes les personnes intervenant auprès de votre enfant, telles que les assistants à l'intégration scolaire et les animateurs du parascolaire.

Le but d'un tel document est de prévenir les complications d'une atteinte à la santé,  de promouvoir la qualité de vie à l'école et  de favoriser l'intégration scolaire et sociale des élèves porteurs de maladie chronique ou d'une incapacité physique. Il s'accompagne d'une information, voire de formation auprès des adultes encadrants, et parfois d'informations et de discussions échangées avec le groupe de camarades de classe.

Dans les structures d'accueil de la petite enfance, on recourt selon les cas à une version simplifiée du PAI, nommée Conduite à tenir (CAT).