3. Problèmes avec des aliments dans les commerces

  • Si vous constatez des problèmes d'hygiène
  • Si vous remarquez de mauvaises pratiques de manipulation et/ou de conservation des aliments
  • Si vous observez des denrées alimentaires qui ne devraient pas être proposées à la vente (ex : date de péremption dépassée, aliment altéré ou pourri, etc.)
  • Si vous avez été intoxiqué-e à la suite de la consommation d'un aliment

Vous pouvez en informer directement le commerce concerné pour qu'il puisse prendre des mesures correctives immédiates. La plupart du temps cela peut suffir à résoudre un problème et le commercant pourra, le cas échéant, vous rembourser ou remplacer le produit concerné.

Nous vous recommandons également de dénoncer le cas et d'avertir le SCAV pour que le service procède aux vérifications nécessaires (inspection, prélèvements et analyses d'échantilons). Si besoin, le service imposera les mesures nécessaires pour rétablir une situation sûre et conforme aux exigences légales, corriger les défauts observés ou interdire la commercialisation des aliments pouvant mettre en danger la santé.

Afin de pouvoir identifier et trouver la personne légalement responsable des problèmes constatés (le restaurateur, le fabricant ou l'importateur), le SCAV a besoin d'un maximum de renseignements (ex : nom et adresse du commerce, date du constat ou de l'achat, description du problème, photos, ...).

Si votre plainte concerne des produits achetés/vendus ou des problèmes constatés hors du canton de Genève, il vous faut prendre contact avec l'autorité compétente du canton concerné

Si votre plainte concerne des produits achetés à l'étranger, le SCAV ne pourra malheureusement rien faire. Il vous faut, le cas échéant, contacter les autorités du pays concerné.

Avez-vous un commentaire sur cette page?