Vente d'une villa jumelée à Chêne-Bougeries

Vente aux enchères par l'Office cantonal des poursuites
Vente aux enchères par l'Office cantonal des poursuites

Statut

En cours

Date

Mardi 19 mars 2024 - 10:30

Mode de vente

Vente aux enchères

Type de vente

Villa jumelée

Commune

Chêne-Bougeries

Description

L'immeuble est situé sur la commune de Chêne-Bougeries, sis chemin De-La-Montagne 138.   

Il consiste en la parcelle n° 3398, figurant en zone 5 (villas).

Sur cette parcelle de 398 m2 sont érigés les bâtiments n° 2892 (habitation à un deux logements de 94 m2) et n° 2933 (garage 19 m2).

Description de l'immeuble

Il s'agit d'une villa jumelée construite en 2018 sur deux niveaux habitables, avec un studio indépendant au rez-de-chaussée, et un sous-sol entièrement excavé avec accès à l'extérieur.

La distribution des pièces est la suivante :

Sous-sol : un hall, une salle de bain, un local technique, un abri et une salle de jeux.

Rez-de-chaussée :

Logement principal : une entrée avec réduit, une cuisine, un w.c. visiteurs, un réduit, un séjour et une véranda.

Studio indépendant : une cuisine, une douche et un séjour/chambre.

Etage : un hall, deux chambres, une salle de bains et une chambre principale avec douche.  

La villa est occupée par le propriétaire.

Pour tout renseignement, prière de contacter la soussignée. Voir expertise pour plus de détails.

Une visite unique est organisée par l'Office le vendredi 8 mars 2024 à 13h00. Les personnes intéressées sont attendues directement sur place sans prise de rendez-vous.

Estimation de l'Office

Ci……………………….……CHF  1'305'000.--

Délai de production : 13 février 2024

AVIS

Les conditions de vente et l'état des
charges seront déposés à partir du 22 février 2024 à l’Office Cantonal des Poursuites (rue du Stand 46 – 1204 Genève) au 1er étage où chacun et chacune peut en prendre connaissance.

Par la présente, les créanciers gagistes et les titulaires de charges foncières sont sommés de produire à l'Office soussigné, dans le délai fixé pour les productions, leurs droits sur les immeubles, notamment leurs réclamations d'intérêts et de frais, et de faire savoir en même temps si la créance en capital est déjà échue ou dénoncée au remboursement, le cas échéant pour quel montant et pour quelle date. Les droits non annoncés dans ce délai seront exclus de la répartition, pour autant qu'ils ne soient pas constatés par le registre foncier. De même, les tiers auxquels un titre hypothécaire a été donné en gage doivent indiquer le montant de leur créance garantie par gage.

Devront être annoncées dans le même délai toutes les servitudes qui ont pris naissance avant 1912 sous l'empire de l'ancien droit cantonal et qui n'ont pas encore été inscrites au registre foncier. Les servitudes non annoncées ne seront pas opposables à l'acquéreur de bonne foi des immeubles, à moins que, d'après le code civil suisse, elles ne produisent des effets de nature réelle même en l'absence d'inscription au registre foncier.

Doivent également être annoncés les droits grevant l'immeuble lui-même.

La vente est requise par les créanciers-gagistes de 1er et 3ème rangs.

Lieu de la vente

Office cantonal des poursuites, 46 rue du Stand, Genève

1er étage salle des ventes

Contact

Zohra KIBBOUA, juriste

022/388.91.40

Zohra.Kibboua@etat.ge.ch

Dernière mise à jour
22 février 2024