8. COVID-19 - recommandations

Le nouveau coronavirus est particulièrement dangereux pour les personnes de plus de 65 ans et celles déjà atteintes de certaines maladies. Vous vous occupez d’une personne vulnérable ou faites ménage commun ? Protégez-vous et protégez particulièrement les personnes vulnérables. Votre tâche est très précieuse en cette période. Vous trouverez ici des informations vous indiquant les éléments auxquels vous devriez prêter attention au quotidien et si vous présentez des symptômes de la maladie. Préparez-vous également à la situation où vous seriez vous-même malade, en préparant, avec la personne dont vous avez la charge, les informations qui seraient utiles à votre suppléant.

Ces maladies rendent vulnérables :

  • cancer
  • diabète
  • faiblesse immunitaire due à une maladie ou un traitement
  • hypertension artérielle
  • maladies cardio-vasculaires
  • maladies chroniques des voies respiratoires

 

A quoi devez-vous faire attention au quotidien lorsque vous vivez avec une personne aidée

Si possible, faire du télétravail

Suivez les règles d’hygiène et de conduite et veillez à votre état de santé.

Si le télétravail n’est pas possible dans votre profession, évaluez la situation à titre individuel : quel est le risque que je sois infecté pendant les trajets ou au travail ? Demandez au besoin un soutien pour la prise en charge.

 

Demander de l'aide et du soutien

Demander de l'aide et du soutien à votre entourage.

Les institutions et associations du réseau socio-sanitaire genevois se sont organisées pour maintenir ou adapter leurs prestations en mettant en place de nombreuses actions de solidarité et d’entraide. Les professionnels répondant aux différentes permanences téléphoniques pourront également vous orienter vers les nombreuses offres d’aide à Genève en fonction des besoins exprimés. Vous pouvez vous adresser à :

  • La ligne Proch'Info 058 317 7000. Cette permanence téléphonique du lundi au vendredi de 9:00 à 12:00 - de 14:00 à 17:00 répond à vos questions en toute confidentialité, vous oriente et vous met en relation avec l'institution ou l'association pouvant vous venir en aide et répondre à vos besoins spécifiques.
     
  • La ligne Solidarité Urgence sociale 0800 44 77 00 mise en place par la ville de Genève de 9h00 à 17h00, 7 jours/7. Cette permanence téléphonique s'adresse aux personnes ayant besoin d'un soutien ou d'une orientation dans le domaine des prestations sociales, de l'aide alimentaire, des aides financières ou de l'aide d'urgence pendant cette crise sanitaire. Pour les personnes domiciliées hors Ville de Genève, vous serez informés et en principe réorientés vers les prestations et autres offres de soutien de proximité délivrées par votre commune.
     
  • La ligne verte COVID-19  au 0800 909 400 est ouverte de 9h00 à 21h00 Si vous avez des inquiétudes ou des angoisses et avez besoin de parler à quelqu’un. En-dehors de ces horaires, il est recommandé de contacter la Main tendue au 143 ou les urgences psychiatriques des HUG au 022 372 38 62.

Si nécessaire, laissez une personne plus jeune, qui maîtrise les nouveaux médias, organiser l’aide.

 

Laissez d'autres personnes faire vos courses

Laissez d’autres personnes faire vos courses. Demandez de l’aide à votre entourage ou utilisez les offres locales mentionnées précédemment. Convenez au préalable de la méthode de paiement. Vous pouvez par exemple tenir un livret de comptabilité de vos dépenses liées au coronavirus, utiliser les moyens de paiement électroniques ou repousser votre paiement à une date ultérieure.

Vous pouvez commander de la nourriture ou des repas en ligne et vous faire livrer à domicile. De même, vous pouvez utiliser les offres locales mentionnées plus haut ou l’offre en ligne du commerce de détail alimentaire.

Gardez vos distances : en dehors de votre logement, il est important de garder une distance de 2 mètres avec les autres personnes. Si des amis ou des voisins font des achats pour vous, ils doivent les déposer devant la porte.

 

Parlez à d'autres personnes

Racontez à votre famille, vos amis ou des connaissances comment vous allez. Veillez à rester en contact avec votre réseau social, par téléphone ou sur Internet. Vous pouvez discuter à la fenêtre en gardant la distance nécessaire.

Si vous avez des inquiétudes ou des angoisses et avez besoin de parler à quelqu’un, appelez le 0800 909 400 qui vous aiguillera vers l'instance utile dans ce cas ou informez-vous sur www.santepsy.ch.

 

Vous bénéficiez d'un service d'aide et de soins à domicile ?

Si vous bénéficiez d’un service d’aide et de soins à domicile, vous pouvez continuer à recevoir leur soutien. Les équipes de imad et d’autres organisations spécialisées sont formées aux mesures d’hygiène indispensables.

 

Vous avez besoin de services d'aide comme les aides ménagères ou les artisans ?

Pour d’autres services d’aide comme les aides ménagères, les artisans, etc., vous devez évaluer ce qui est le plus important pour vous : le service dont vous avez peut-être urgemment
besoin est-il plus important que le risque d’être contaminé par une personne extérieure ? En tout cas : gardez une distance d’au moins deux mètres avec les autres personnes avec lesquelles vous êtes occasionnellement en contact.

 

Vous devez vous rendre à un rendez-vous médical ?

Si vous ou la personne dont vous vous occupez devez aller chez le médecin, annoncez-vous d’abord par téléphone. Si vous êtes prié de vous rendre au cabinet médical, utilisez votre voiture  ou allez-y à pied. Si ce n’est pas possible, prenez un taxi. Appelez le 144 s’il s’agit d’une urgence. Gardez toujours une distance d’au moins 2 m avec les autres personnes.

 

A quoi faut-il veiller si vous ne vivez pas avec la personne aidée

Vous ne faites pas partie du groupe des personnes vulnérables

Fondamentalement, vous pouvez poursuivre vos tâches d’assistance si vous respectez les règles d’hygiène et de conduite et réduisez vos contacts au minimum afin de diminuer la probabilité de transmission du nouveau coronavirus.

Si vous faites des courses pour votre proche aidé, déposez les achats devant la porte et gardez la distance nécessaire de 2 mètres. Il est important vous laver soigneusement les mains au préalable. Vous pouvez discuter dans les escaliers ou à la fenêtre en gardant la distance nécessaire.

Si la personne dont vous avez la charge doit se rendre chez le médecin, vous ou elle doit commander un taxi et s’asseoir sur le siège arrière à droite. Appelez le 144 s’il s’agit d’une urgence. Il faut toujours respecter la distance de 2 mètres avec les autres personnes.

Se protéger et éviter une nouvelle vague de COVID-19

 

Vous faites partie du groupe des personnes vulnérables

Si vous avez plus de 65 ans et êtes déjà atteint d’une maladie, vous faites partie des personnes vulnérables. Nous vous recommandons instamment de rester chez vous. Seule exception : si vous devez aller chez le médecin. Demandez de l’aide à votre entourage pour vous et la personne dont vous avez la charge. Ou cherchez quelqu’un, par exemple sur www.aide-maintenant.ch, qui habite à proximité de la personne à prendre en charge et qui lui rende visite régulièrement (en respectant les règles d’hygiène et de conduite).

Vous pouvez charger une organisation d’aide et de soins à domicile d’effectuer l’encadrement et les soins nécessaires. Les prestations de soins sont prises en charge par l’assurance obligatoire des soins.

Si la personne prise en charge bénéficie déjà du soutien d’un service d’aide et de soins à domicile, elle peut continuer à y recourir. Les collaborateurs de ces services disposent de professionnels formés aux mesures d’hygiène indispensables.

Veillez à rester en contact avec votre réseau social, par téléphone ou sur Internet.

 

A quoi faut-il prêter attention en cas de symptômes ?

Vous avez des symptômes

Si vous avez des symptômes de la maladie COVID-19, restez à la maison et évitez le contact avec d’autres personnes, et notamment avec la personne aidée.

Les symptômes de la maladie sont :

  • Toux (généralement sèche)
  • Maux de gorge
  • Souffle court
  • Fièvre ou sensation de fièvre
  • Douleurs musculaires

Suivez strictement les consignes pour l’isolement. Attendez 48 heures après la fin des symptômes, et si les premiers symptômes sont apparus il y a au moins 10 jours , vous pouvez arrêter l’isolement.

 

Vous ou la personne aidée avez des symptômes

Vous ou la personne dont vous avez la charge faites partie des personnes vulnérables et présentez des symptômes de la maladie

Appelez tout de suite votre médecin ou un établissement de santé, même le week-end. Expliquez que vous appelez en raison du coronavirus et que vous faites partie des personnes vulnérables. Enfin. décrivez vos symptômes.

 

Informez-vous sur la maladie et ses symptômes

Informez-vous sur la maladie et ses symptômes, avant que vous ou la personne prise en charge ne présentiez des symptômes d’une infection au coronavirus. Vous trouverez des informations à jour sur le site internet de l'Etat de Genève et de l’OFSP.

 

Que faire en tant que proche aidant si vous tombez malade ?

Si vous tombez malade, vous devez vous placer en auto-isolement, même si vous ne présentez que de légers symptômes. Préparez un « plan B » pour l’éventualité où vous tomberiez malade : Y a-t-il des personnes dans votre entourage qui pourraient vous remplacer ? Qui peut assumer quelles tâches ?

Accueil des proches aidés

Pour répondre aux demandes des personnes proches aidantes indisponibles (hospitalisés ou positifs au Covid-19), le service du réseau de soins de la direction générale de la santé a soutenu une nouvelle ouverture de lits d'accueil temporaire. Depuis le 14 avril, le bâtiment des Erables de l'EMS La maison de retraite du Petit-Saconnex dispose de 12 lits pour l'accueil des proches aidés asymptomatique en partenariat avec l'Association Alzheimer Genève.

Plus d'informations :
mrps.ch
T - 022 730 70 02

 

Organiser la suppléance

Préparez une lettre avec des informations utiles pour organiser votre suppléance, afin qu’elles soient rapidement accessibles si nécessaire. Dans l’idéal, faites-la rédiger par la personne prise en charge ou discutez avec elle pour le faire. Voici les points que vous pourriez aborder :

  • De quel soutien a besoin la personne ?
  • Quels proches doivent être contactés ?
  • Quelles sont les choses que la personne aidée peut faire elle-même ?
  • A quoi faut-il veiller pour le bien-être de la personne aidée ?
  • Quels médicaments doit-elle prendre ? Quand ? Où trouve-t-on les médicaments ?
  • Indiquez les noms et les numéros de téléphone des médecins les plus importants et d’autres professionnels.
  • Existe-t-il des directives anticipées où la personne a déjà réglé l’essentiel ?

Carte d'urgence
Vous pouvez acquérir la carte d'urgence du proche aidant qui permet aux professionnels de la santé et du social de vous identifier en tant que personne proche aidante d'une personne dépendante et d'avertir une personne prête à prendre la relève et dont les coordonnées sont indiquées.

Voir aussi

Modèle Pro aidant pour organiser un "plan B" en cas d'urgence

 

Parlez de votre expérience

Parlez avec d’autres personnes de votre expérience, de vos pensées et de vos sentiments - avec votre famille, vos amis, vos connaissances ou des professionnels.

 

Voir aussi

Se protéger et éviter une nouvelle vague de COVID-19

Site de l'OFSP

Avez-vous un commentaire sur cette page?