Smart Chantier

Aujourd'hui, les chantiers aussi deviennent connectés ! Début 2020, un test grandeur nature est réalisé au niveau de la traversée de Versoix. Des capteurs y collectent une série de données – niveaux de bruit, poussières, trajet des machines … – qui seront partagées et analysées par l'ensemble des acteurs. Afin que demain, les travaux deviennent plus écologiques et plus humains.

Ce projet d'expérimentation est menée par la Direction de l'information du territoire (DIT) au sein du Département du territoire (DT) :

  • avec le soutien de l'Office cantonal des systèmes d'informations et du numérique, de l'Office cantonal du génie civil au sein du Département des infrastructures (DI), de la Direction de l'organisation et de la sécurité de l'information et de l'Office de l'environnement au sein du Département du territoire ;
  • en partenariat avec les Services industriels de Genève, l'Université de Genève et l'haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture ;
  • avec la participation de la société STVS (installation/maintenance des capteurs), et la société Kudelski (sécurisation des données).

L'expérimentation se déroule du début janvier à fin mars 2020 sur le chantier de la route Suisse à Versoix sur un tracé de plus de 700 mètres.

Les données récoltées, anonymisées et stockées au sein de l'infrastructure informatique de l'Etat de Genève seront utilisées pour plusieurs objectifs, notamment :

  • Analyse des heures d'activité du chantier et du respect des horaires légaux d'activités ;
  • Analyse de l'amplitude du bruit, du niveau d'intensité ;
  • Analyse du niveau de pollution ;
  • Analyse visuelle du chantier, véhicules, activité générale, bonnes pratiques ;
  • Analyse du volume des plaintes sur un chantier ;
  • Analyse des informations générales sur un chantier ;
  • Mise en place de tableaux de bords de suivi et d'alerte en temps réel.

Les résultats de cette expérimentation seront partagés avec les différents acteurs et parties prenantes du projet smart chantier fin avril 2020.