Prix de Genève pour l’Expérimentation Architecturale

Prix de Genève pour l’Expérimentation Architecturale
Lancement du Prix de Genève pour l’Expérimentation Architecturale, Donation Daniel Grataloup

Le Prix est un encouragement à l’expérimentation architecturale. Il récompense les réalisations, techniques et concepts novateurs dans l’architecture.

Le lancement du prix aura lieu au pavillon Sicli le mardi 8 octobre à 18h30 en présence d’Antonio Hodgers, Conseiller d’Etat chargé du département du territoire (DT), de Daniel Grataloup, docteur en architecture, de Francesco Della Casa, architecte cantonal de Genève et de Sabine Nemec-Piguet, directrice générale de l’office du patrimoine et des sites.

Présenté par la République et canton de Genève (DT), office du patrimoine et des sites.

 

19/7/2017 - L’exposition « structure sculpture » met en lumière le travail de Daniel Grataloup

Communiqué de presse du département de l’aménagement, du logement et de l’énergie (DALE)

L’exposition « structure sculpture » met en lumière le travail de Daniel Grataloup

Sept œuvres du célèbre architecte Daniel Grataloup seront mises en valeur du 23 juin au 31 août 2017 au Bâtiment d'art contemporain dans le cadre de l’exposition « structure sculpture ». Mise sur pied par l'association « Des Bulles et des Hommes » et soutenue par le service de la culture de la Ville de Genève, cette exposition propose d’explorer les frontières poreuses entre architecture et sculpture. Les travaux de plusieurs autres artistes seront également mis en avant. Un vernissage ouvert au public aura lieu jeudi 22 juin à 18h. 

 

L’architecture-sculpture

Sculpture monumentale ou architecture au format réduit ? Une architecture peut-elle être considérée comme une sculpture habitée ? Cette exposition se propose d’explorer les frontières poreuses de deux pratiques artistiques qui n’ont cessé de dialoguer et de se nourrir réciproquement au cours du XXe siècle, ouvrant à des expériences sensorielles inédites. Elle essaie en outre de faire dialoguer des visionnaires de l’habitat qui ont promu et promeuvent aujourd’hui encore des modes de vies  non conventionnels, jetant un regard critique sur la question du logement et de sa production standardisée. Les formes présentées dans cette exposition reposent sur des processus de construction simples, économes, qui dégagent un minimum d’énergie ; elles sont le fruit de la pensée agissante de leurs futurs habitants. Daniel Grataloup affirme à ce propos que la spécificité de son architecture est d’être construite autour du geste de l’artiste-habitant.

 

Daniel Grataloup

M. Daniel Grataloup est né à Lyon en 1937 et s’est établi à Genève en 1968. Au cours de sa carrière, il a développé une conception très originale d’architecture-sculpture, dont la forme et la composition spatiale se faisaient l’écho du comportement des usagers. Pour mettre en œuvre cette approche organique, dominée par la ligne courbe, l’architecte a élaboré et expérimenté une technique constructive de projection de béton sur une résille métallique qui épouse le programme des espaces habitables.

 

Fonds Grataloup cédé au Canton

En juillet 2016, le Conseil d’Etat a reçu en don de M. Daniel Grataloup l’ensemble des maquettes, plans, gravures, sculptures, croquis, photographies et archives conservés à ce jour dans son atelier à Genève. Cette donation, d’une valeur estimée à 800'000 francs, a été assortie d’un versement en espèces de 200'000 francs destiné à la création et à l’organisation d’un prix pour l’encouragement à l’innovation en architecture.

Les premiers lauréats du concours international d'architecture Grataloup seront désignés fin 2017. Ce concours est ouvert aux projets d'architecture organique innovants, présentés par des candidats de moins de 40 ans. Le règlement du concours est disponible à l’adresse : www.prixgrataloup.com. Ce Prix aura lieu à Genève à intervalle régulier.

Ouvres de Grataloup exposées au BAC

Les sept pièces emblématiques de la collection de maquettes de Daniel Grataloup exposées sont :

  • COMPLEXE MONUMENTAL DE LOISIR A PORTO CARRAS, structure principale de base métallique de 115cm x 86cm x 55cm;
  • COMPLEXE MONUMENTAL DE LOISIR A PORTO CARRAS, structure principale métallique complétée de 115cm x 86cm x 55cm;
  • COMPLEXE MONUMENTAL DE LOISIR A PORTO CARRAS, maquette en plâtre de 115cm x 60cm x 20cm;
  • VILLA PRIVEE A ANIERES, maquette en plâtre de 80cm x 90cm x 26cm;
  • TEMPLE DE SAINT-JEAN, LA CHAUX-DE-FONDS, structure métallique de 40cm x 40cm x 30cm;
  • CITE TRANSPARENTE, 120cm x 180cm x 180cm;
  • 4 GRANDES TOURS (gris, jaune, bleu et vert), 200cm x 220cm x 220cm x 300cm.

Informations pratiques

Exposition « structure sculpture », du 23 juin au 31 août 2017. Bâtiment d'art contemporain, Rue des Bains 28.

Vernissage ouvert au public jeudi 22 juin à 18h

Brochure Genève expositions de la Ville de Genève.

 

Pour toute information complémentaires : Mme Rafaèle Gross-Barras, chargée de communication, DALE, 022 327 94 24 ou 076 313 01 25. 

 

27/07/16 - Genève s’enrichit du fonds d’atelier de l’architecte Daniel Grataloup

 

 

PPCE séance CE 27/07/16 – DALE – Arrêté relatif au don du fonds d'atelier de Monsieur Daniel Grataloup à l'Etat de Genève et au don en espèces destiné à la création d'un prix d'architecture (Prix Grataloup)

Genève s’enrichit du fonds d’atelier de l’architecte Daniel Grataloup

Daniel Grataloup a fait don à l’Etat de Genève de l’ensemble des maquettes, plans, gravures, sculptures, croquis, photographies et archives conservés à ce jour dans son atelier à Genève. Cette donation, d’une valeur estimée à 800'000 francs, est assortie d’un versement en espèces de 200'000 francs destiné à la création et à l’organisation d’un Prix pour l’encouragement à l’innovation en architecture, qui portera le nom de Prix Grataloup. Ce dernier aura lieu à Genève à intervalle régulier.

Né en 1937 à Lyon et établi en 1968 à Genève, Daniel Grataloup a développé, au cours de sa carrière, une conception très originale d’architecture-sculpture, dont la forme et la composition spatiale se faisaient l’écho du comportement des usagers. Pour mettre en œuvre cette approche organique, dominée par la ligne courbe, l’architecte a élaboré et expérimenté une technique constructive de projection de béton sur une résille métallique qui épouse le programme des espaces habitables.

Pour toute information complémentaire : Sabine Nemec-Piguet, directrice générale de l’office du patrimoine et des sites, DALE, tél. +41 (0)22 546 60 95.

 

Partagez cette page