Renouvellement urbain

Vue depuis Les Acacias © Yves André
Vue depuis Les Acacias © Yves André
Plaine maraîchère © Etat de Genève
Plaine maraîchère © Etat de Genève
Vue depuis Les Acacias © Yves André
Vue de puis Les Acacias © Yves André
L'ampleur du territoire PAV de quelque 230 hectares, son occupation actuelle et le programme prévu font de ce projet de développement un cas complexe de renouvellement urbain, impliquant une mise en œuvre progressive sur plusieurs dizaines d'années.

Hier, aujourd'hui, demain

Plaine marécageuse, puis de cultures maraîchères, le territoire PAV se métamorphose dès le XIXe siècle par l'installation de quelques industries, puis au XXe siècle suite à l’'extension ferroviaire et l’installation de la gare de la Praille. La zone industrielle de la ZIPA (zone industrielle Praille Acacias) est créée en 1959.

A la fin du XXe siècle, des activités du secteur tertiaire (bureaux) se développent dans ce périmètre central et très accessible par les transports publics et privés, avec l’arrivée de l’autoroute  de contournement au cœur du quartier en 1993. Dès les années 2000,  émerge la volonté de transformer cette zone industrielle et artisanale en un quartier urbain mixte avec de nombreux logements.

Etapes de réalisation

Le processus de mutation, au fur et à mesure de la réalisation de projets, doit assurer des étapes viables pour le voisinage et permettre la cohabitation entre plusieurs activités anciennes et nouvelles. Les conditions des entreprises seront maintenues à court ou moyen terme, avec  des espaces publics de qualité, une offre en équipements publics, et une gestion des nuisances aussi idéale que possible.

Continuités et diversité

La transformation progressive des quartiers implique de prendre en compte la structure foncière et urbaine existante et d'assurer une continuité avec le voisinage, tout en prévoyant une diversité des formes, des usages et des ambiances urbaines.