Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Promotion et sensibilisation

Brunch géant sur le pont du Mont-Blanc
L'Etat s'engage à promouvoir la multi-modalité des transports en organisant ou en co-organisant des événements ayant pour objectif de faire connaître les différents moyens de se déplacer et d'inciter au changement des habitudes.

GE-Respecte : le respect pour tous les modes de transport

 

A l'initiative du Département de l'environnement, des transports et de l'agriculture, l'ensemble des acteurs institutionnels de la mobilité genevoise ont lancé une campagne de sensibilisation commune en septembre 2016 à l'attention de tous les usagers de la route, afin de les encourager à opter pour un comportement plus respectueux entre eux, ainsi qu'à l'égard des dispositions légales de circulation. Sur un ton décalé, cette campagne de communication décline différents types de situations concernant chaque mode de transport.

 

Durant l'année 2017, les différents publics cibles - automobilistes, conducteurs de deux-roues motorisés, cyclistes, piétons et utilisateurs des transports publics – ont, tour à tour, étaient interpellés par des actions de terrain filmées et diffusées ensuite sur les réseaux sociaux.

 

Suivez la page Facebook GE Respecte!

 

Journée sans ma voiture

La journée sans ma voiture a pour but de faire la promotion des moyens de déplacements alternatifs à l'automobile et respectueux de l'environnement, marche et vélos en tête. La manifestation, inscrite au programme de législature, a été organisée pour la première fois en septembre 2015. En 2016 et en 2017, elle a pris ses quartiers autour de la rade, tandis que le pont du Mont-Blanc accueillait un brunch géant. Ces deux éditions ont réuni à chaque fois plus de 20'000 personnes.

 

BikeUp

Depuis le milieu des années 2000, le SlowUp était devenu le rendez-vous de la mobilité douce au cœur de l'été. Prenant place pendant les Fêtes de Genève, la manifestation accueillait chaque année plus de 13'000 cyclistes, marcheurs ou adeptes du roller sur une boucle sécurisée tracée sur la rive gauche. En 2017, les organisateurs traditionnels ont renoncé à mettre sur pied l'évènement. Un groupe de travail a été créé sur l'initiative du DETA pour proposer une alternative. La première édition du BikeUp a ainsi vu le jour le 15 octobre 2017 et a permis à plusieurs milliers de participants de découvrir un parcours inédit, tracé sur la rive droite.

Partagez cette page