Compter pour prévoir

Compter pour prévoir
Le saviez-vous? 24% des déplacements motorisés effectués dans le canton portent sur des distances inférieures à 3km. Afin de planifier au mieux les infrastructures de transports et la mise en place d'offres et de services adéquats, la connaissance des comportements de déplacement est primordiale. Les enquêtes et les recensements statistiques jouent ainsi un rôle central dans la politique des transports menée par le DI.

Différentes études sont réalisées ponctuellement. Le microrecensement mobilité et transports est une enquête conduite tous les cinq ans par l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans le cadre du recensement de la population modernisé. Comme son nom l’indique, il vise à fournir des informations sur les comportements de la population en matière de mobilité et de transports. Lors de l’exercice 2010, près de 4450 personnes, vivant dans environ 4000 ménages, ont ainsi été interrogées. L'édition du MRMT se basant sur les analyses des données recueillies en 2015 est disponible ici.

Dans une agglomération transfrontalière l'une des plus dynamiques d'Europe, L'Enquête aux frontières s'intéresse particulièrement aux entrées et sorties du territoire cantonal enregistrées chaque jour. En 2014, 550'000 mouvements étaient observés entre Genève, le canton de Vaud et la France voisine.

Des comptages vélos sont réalisés tous les deux ans depuis 1987. Ils permettent de mesurer l'utilisation de la bicyclette et de suivre son évolution. Il s’agit de mesurer le développement de la pratique du vélo, d'apprécier l'adéquation des actions, notamment en matière d’aménagements cyclables, et de disposer d’éléments permettant d’apprécier les éventuelles difficultés pour la pratique du vélo en ville. Ces mesures permettent la mise en œuvre d’une politique d’aménagements adaptés à ce mode de transport. Ces études ont notamment permis de relever qu'entre 2005 et 2017, le trafic des cycles a quasiment doublé (+95%) sur la période estivale. 

Publications

Les statistiques recueillies font l'objet de publications régulières. L'Annuaire statistique compile l'ensemble des données produites en interne ou récoltées auprès de sources très diverses. Certaines proviennent de comptages, de nos partenaires institutionnels (Fondation des Parkings, TPG, CFF) de bases de données géo référencées, de recueil de données tenu par l'Office Cantonal de la Statistique, ou d’autres d’études publiées.

En 2014, la direction générale des transports a publié pour la première fois Les Transports genevois en chiffres synthèse de données destinée au plus grand nombre. La brochure permet d'avoir une vision globale de l'offre en transports existant dans la région et de la manière dont les habitants consomment la mobilité et comment leurs habitudes ont évolué au fil du temps. La publication Les Transports genevois en chiffres se base notamment sur l'Annuaire statistique.

Analyse des logiques de choix modal auprès de la population active du Grand Genève: rapport final

Les chercheuses et chercheurs de l‘Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) dressent un portrait des pratiques de mobilité des habitant-e-s du Grand Genève (secteurs genevois, français et vaudois).

Pourquoi choisir le vélo plutôt que le bus? La voiture plutôt que le train? Le prix et le temps de déplacement ont longtemps constitué des critères déterminants dans les logiques de choix du mode de transport. Mais en vingt-cinq ans, les mœurs ont changé. C’est la qualité du temps de déplacement qui compte désormais pour déterminer quel transport choisir, relève une enquête de l’EPFL menée dans le canton de Genève et les secteurs français et vaudois de l’agglomération transfrontalière. Ce travail offre un découpage très fin des pratiques de mobilité de la population active en fonction des zones de résidence, de l’âge et du niveau de formation, entre autres.

Les chercheuses et chercheurs du Laboratoire de sociologie urbaine (LASUR), piloté par le professeur Vincent Kaufmann, ont commandé une enquête téléphonique auprès d’un échantillon représentatif de la population active des différents territoires du Grand Genève. Cette agglomération, qui compte un million d’habitant-e-s, s’étend sur 209 communes, incluant une partie du canton de Vaud et de la ceinture française dans l’Ain et la Haute-Savoie. Sur dix habitant-e-s, cinq résident dans le canton de Genève, quatre en France et un dans le district de Nyon.

Vous pouvez consulter le rapport final en cliquant sur le lien suivant: https://infoscience.epfl.ch/record/270347