Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Organiser l'avenir des transports

Les transports sont au cœur de l’activité économique mais aussi au cœur de la vie quotidienne de chaque habitant. La mobilité est un facteur essentiel de la vie de chacun mais aussi l’une des conditions au développement social, économique et culturel de notre territoire. Dès lors, l'avenir des transports passe par une organisation à la fois efficiente en termes d'énergie et d'espace. L'évolution de nos sociétés place la planification et l'infrastructure des transports devant de nouveaux défis. En effet, la liberté de mouvement ne doit pas être un privilège dont seraient exclues certaines catégories de personnes.
Léman Express
7 juin 2018 - Communiqués de presse
Le Léman Express parcourt ses premiers kilomètres sur territoire suisse. Dès le 11 juin, il reliera Coppet à Lancy-Pont-Rouge...
ctso - prodes
12 janvier 2018 - Communiqués de presse
Alors que la Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO) a présenté ce jour les priorités romandes, le Conseil d’Etat...

Faire évoluer les usages

Multimodalité
L'Etat s'engage à promouvoir la multi-modalité des transports.
Transports innovants - téléphérique
Grâce au développement des technologies et l'évolution de la manière qu'ont les Genevois de consommer la mobilité, il est désormais possible de réfléchir à de nouvelles formes de déplacements. Les nouveaux services de mobilité doivent permettre l'évolution d'une logique de propriété des véhicules à une logique d'utilisation, tout en participant à l'amélioration de la qualité de l'air, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et des particules fines.

Définir une vision à long terme et les étapes-clés de mise en oeuvre

Logo LMCE
Soumis en votation populaire cantonale le 5 juin 2016, cette loi pour une mobilité cohérente et équilibrée a été soutenu par près de 68% de la population. Au travers des pages de ce dossier, vous pourrez en savoir plus sur le processus d'élaboration de la loi ainsi que les mesures qui vont permettre son application progressive.
Cornavin basse altitude
Le dynamisme économique et l'essor démographique de l'agglomération genevoise impliquent d'importantes mutations territoriales. La croissance et le changement d'échelle de l'urbanisation retentissent sur l'organisation des besoins et des infrastructures de mobilité au sein du Grand Genève.
Place des nations
Les plans d'actions définissent l'action de l'Etat pour une durée définie. Instrument de programmation transparent, le plan d'actions identifie les ressources financières et les étapes nécessaires à la concrétisation des mesures.
Compter pour prévoir
Le saviez-vous? 24% des déplacements motorisés effectués dans le canton portent sur des distances inférieures à 3km. Afin de planifier au mieux les infrastructures de transports et la mise en place d'offres et de services adéquats, la connaissance des comportements de déplacement est primordiale. Les enquêtes et les recensements statistiques jouent ainsi un rôle central dans la politique des transports menée par le DETA.

Assurer les financements nécessaires

Image
Genève est un des cantons où la croissance économique et démographique est parmi les plus dynamiques de Suisse. En raison de la forte demande que cette croissance impose à nos réseaux de transports, des investissements sont nécessaires, que ce soit pour développer ces réseaux, les entretenir ou les améliorer.
Photo projet d'agglo générique
Les projets d’agglomération constituent un pilier important de la politique des agglomérations de la Confédération et du développement territorial durable de la Suisse. Ils visent une planification coordonnée des transports, de l’urbanisation et de la gestion du paysage dans les espaces urbains.
Train
Le 9 février 2014, le peuple suisse a accepté à une nette majorité (62 %) le projet de financement et d'aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF).  FAIF a été accepté à 76,6% par la population genevoise, le plus au score de Suisse. 
Autoroute
Le 12 février 2017, le peuple et les cantons ont accepté l’arrêté fédéral sur la création d’un fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). Le réseau de transports pourra dès lors être amélioré dans toute la Suisse. 

Construire de nouvelles infrastructures

Image gare
Le développement du réseau ferroviaire pour le transport des voyageurs est une priorité pour le canton car il permettra d'assurer le développement souhaité du territoire.
Photo voitures
Les projections démographiques à l'horizon 2030 prévoient une augmentation de la population et des emplois (respectivement +100'000 habitants et +70'000 emplois pour le canton) qui engendrera une augmentation de la demande de mobilité dans toute l'agglomération.
image autoroute
Poursuivant une stratégie de complémentarité entre le rail et la route, la Confédération et Genève collaborent étroitement afin de désengorger progressivement le canton d'ici 2030. Ces projets sont complémentaires aux programmes ferroviaires valdo-genevois Léman 2030, qui doit doubler le nombre de places en train entre Genève et Lausanne d'ici 2025, et au futur réseau régional Léman Express, que l'achèvement des travaux de la liaison CEVA permettra de mettre en service en décembre 2019.
TRAM
Accompagner les nouveaux quartiers